Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 17 février 2007

Les malheurs de Marie-Ségolène

Marie-Ségolène et l'agneau

Mes bien chers frères, mes bien chers soeurs,

En vérité, je viens vous le dire, je trouve que Marie-Ségolène est une femme bien méritante, et que les malheurs qui lui arrivent sont bien injustes.

Voilà une femme qui nous est apparue sur la scène politique de France, tout de blanc vêtue, telle une madone, promenant son regard bienveillant sur le peuple avec un sourire si charmant. Regardez cette image de Marie-Ségolène caressant un agneau dans ses bras. N'est-ce pas là l'image de la madone dans une crêche, n'est-ce pas là l'image d'une maman dans les bras de laquelle nous avons tous envie de venir nous blottir ?

Et en plus, c'est une femme généreuse, qui est prête à distribuer à tout le monde l'argent des autres, surtout bien sûr celui des riches qui n'en n'ont pas besoin, et celui des méchants patrons qui exploitent le travail des autres. Le 11 février, elle est apparue à la tribune de Villepinte pour venir présenter son programme. Ca a fait un flop, et pourtant elle avait choisi la date avec soin pour faire un écho subliminal avec le 11 février 1858, date à laquelle Marie, une autre madone, est apparue à la petite Marie-Bernarde Soubiroux dans une grotte de Lourdes.

Elle est pour la justice dans ce monde injuste. Elle veut faire régner un ordre juste, sous son autorité juste. Voyez comme elle est sait prendre des résolutions justes : elle a décidé de supprimer la construction d'un vilain porte-avions pour avoir des sous pour apprendre à nos enfant à lire et à écrire correctement. Elle en a même fait le serment.

Alors, quand ensuite elle demande à son secrétaire national à l'économie et la fiscalité, Eric Besson, de chiffrer comme il faut son projet présidentiel, c'est à dire en se débrouillant pour que ça donne un chiffre présentable, celui-ci démissionne. Mes bien chers frères et mes bien chères soeurs, voici une attitude peu charitable envers Marie-Ségolène.

Elle qui est pour un ordre juste et une autorité juste, ça me désole quand je vois Libération, un journal de son propre camp, titrer : "Au lieu de l'ordre juste, juste le désordre !"

Marie-Ségolène ne méritait pas tout ça. Soutenons-la dans ses épreuves.

Signé : l'Abbé Résina


Pour en savoir plus :
1. Royal promet une loi de programmation financée par la suppression du projet de porte-avions (Yahoo-news)
2. Le monsieur Economie du PS plante l'équipe Royal (20 minutes)
3. Cacophonie (Libération)
4. La zizanie chevillée au corps (Agoravox)

Crédit photo : Alain Jocard/AFP

Libellés : ,

11 Comments:

Blogger Patrick said...

Luc, tu te dévoiles : c'est pas Sarko, ton chouchou, c'est d'évidence François ! Tu tapes fort sur Ségo pour assurer à François une place au second tour, et de là, la victoire finale ! Tu avais bien caché ton jeu, mais maintenant, tout est clair ! Petit cachotier !

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Brugrival said...

@Luc :

C'est d'une mauvaise foi assez impressionante d'utiliser le prénom "Marie", que Ségolène a justement supprimé de son patronyme, pour donner une connotation "grenouille de bénitier" au programme socialiste.
D'autre part, je ne vois où est le problème au sujet de la non-construction d'un porte-avion : que ça vous semble ou non nunuche, c'est un thème traditionnel des programmes de gauche d'envisager de dégarnir un peu le budget militaire pour soutenir (entre autres) le budget de l'éducation.

@Patrick :

Hi hi :)
http://aixtal.blogspot.com/2007/02/2007-stop-la-macho-politique.html

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Brugrival : Evidemment, que c'est de la mauvaise foi. Mais ça collait assez bien dans cette homélie d'un "Abbé Résina" fictif. Et puis c'est elle qui a décidé de se faire appeler "Ségolène" plutôt que Royal, et puis c'est elle qui nous a fait le coup du tailleur blanc et de la "madone des sondages" ...

Pour cadrer avec le thème de cet article qui défend Mademoiselle Royal, j'avais aussi pensé en remettre une couche sur la "spiritualité" d'Arnaud Montebourg, et puis non, ça n'aurait pas très bien cadré.

Quant au porte-avions, c'est pas tellement l'arbitrage qui m'a surpris, c'est la façon et l'emphase dont elle a fait preuve quand elle a annoncé ça : "Si la Nation est capable de dégager le coût d'un deuxième porte-avions, j'en fais ici le serment, cette marge de manoeuvre supplémentaire, cette valeur-là, n'ira pas à la Défense nationale mais ira à l'Education nationale"

Et cette citation prend tout son sel quand on sait qu'elle est dans le schwartz le plus complet concernant le chiffage de son programme après le départ précipité d'Eric Besson ...

@ Patrick : Eh oui. Depuis que François a déclaré dans son patrimoine la possession de deux tracteurs agricoles, je craque ! Le tracteur pour Bayrou, c'est comme les pommes pour Chirac : ça marche ! :-)

D'ailleurs, je reviens d'un "dîner en ville", et une des convives qui a ses entrées aux RG m'a indiqué que Ségolène ne serait pas au deuxième tour, et qu'on se préparait effectivement un deuxième tour Bayrou / Sarkozy ...

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Le Justicier said...

c'est plaisant de vous lire et connaître ce qu'il se passe dans vos élections...nous le sommes aussi au Québec.

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Patrick said...

Nos cousins Québéquois sont toujours bienvenus "Chez Luc" !

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Jack said...

@Luc : les RG se plantent tout aussi régulièrement que nos meilleurs instituts de sondage...en 2002 ils n'ont pas "vu" Le Pen au second tour.

Il y a plus de voix à prendre à l'éducation nationale que dans la Royale : CQFD.

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Patrick said...

Les RG "sentent des tendances", mais ne font pas vraiment de sondages... Quand même, on peut imaginer que beaucoup de socialistes, considérant qu'avec Ségo, c'est râpé, voteront François (moindre mal à leurs yeux que Sarko)...

samedi, 17 février, 2007  
Blogger Betty said...

Oui en vérité je vous le dit si vous votez Ségo vous élisez Sarko (oh punaise ça fait peur même rien que de l'écrire...) alors militants de gauche et militants du centre et pas militants du tout unissez vous et votez... BAYROU !!
HI HI J'suis morte de rire j'adore cette campagne finalement !!

PS : je pense que comme moi vous avez lu le post de Vicnent sur Bayrou "de Condorcet"....

lundi, 19 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Betty : Oui, finalement, elle est très bien, cette campagne !

Et bien sûr qu'on a lu le billet de Vincent. J'en ai parlé ici, dans les commentaires. Pourquoi crois-tu que j'ai écrit cet article qui demande qu'on défende la pauvre Marie-Ségolène ?

8-)

lundi, 19 février, 2007  
Blogger Luc said...

Je ne résiste pas au plaisir de vous citer l'article de 20 minutes de ce matin, intitulé "Royal réussit son oral de rattrapage" :

Revêtue du costume de l’assistante sociale, elle a parlé, au choix, à l’homme alcoolique, à la mère seule avec enfant, aupetit patron, à la retraitée… transformé chacun en «citoyen expert » de leurs problèmes quotidiens. Séquence émotion de l’émission, lorsque « Sainte Ségolène » a tenté de réconforter un téléspectateur handicapé au bord des larmes.

Sainte Ségolène ... je n'avais pas été aussi loin dans mon article, mais ne gâchons pas notre plaisir. C'est l'Abbé Résina qui va être content !

mardi, 20 février, 2007  
Blogger Luc said...

... Mais Libération juge bon de préciser quand même : Ségolène Royal n'est pas sainte Ursule.

Il y a débat sur la question, quand même.

mardi, 20 février, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home