Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 1 mai 2007

Rencontre du troisième type



Ce 1er mai, le temps est « breton » par chez moi. Mais la température est agréable, tout ce qu’il faut pour aller prendre un peu d’exercice en mer. Je descends donc à la plage, et comme à mon habitude, je commence par patauger et je jette un thermomètre dans l’eau à quelques mètres du bord (un thermomètre pour bain de bébé, accroché par une ficelle à un bouchon pour qu’il ne coule pas). Ainsi, avant de rentrer dans l’eau, je sais si elle est froide, très froide ou très très froide. Donc, j’attends quelques instants que le thermomètre se mette à température, et tout soudain, là, devant moi, à quelques mètres, un dauphin surgit de l’eau et vient voir ce que je trafiques. Je ne m’y attendais pas du tout, mais j’ai tout de suite su que c’était Jean-Floch, un gros dauphin d’environ 3 mètres de long, qui a une blessure sur sa nageoire caudale (sans doute un coup d’hélice de bateau), et qui vient par ici de temps en temps. Je n’ai pas eu peur. Il est resté quelques instants à seulement quelques mètres devant moi, et puis est reparti. Je suis allé vite me préparer pour la nage (avec des palmes), dans l’espoir de le retrouver. Je l’ai vu pêcher tranquillement à une centaine de mètres du bord, mais quand je suis arrivé sur place, il était déjà reparti.

Je lui ai donné rendez-vous pour demain, même heure. Viendra-t-il ?

J’ai entendu dire qu’une rencontre avec une baleine, c’était un événement inoubliable. Avec un gros dauphin, c’est pas mal non plus…

(La photo n’est qu’une illustration d’archive – je n’ai pas vraiment photographié Jean-Floch…)

22 Comments:

Blogger Luc said...

Ah, superbe ! J'imagine que c'est une expérience inoubliable ...

Mais t'est sûr qu'il s'agissait bien de Jean-Floc'h et pas de Dony ?

mardi, 01 mai, 2007  
Blogger Lointaine said...

Génial! Oui c'est une grosse bête. J'en ai vu un de très près, près du port de Quiberon, il y a 2 ans. Il a suivi quelques secondes le zodiac dans lequel je me trouvais...

Bon Patrick tiens nous au courant. Si tu nages tous les jours, vous finirez bien par faire connaissance.

mardi, 01 mai, 2007  
Blogger Philippe.Piriac said...

Là j'avoue c'est sympa.

L'an dernier, il y en avait un qui tournait sagement dans le port de la Turballe. plutot un petit marsouin je crois.

C'est toujours excitant de les voir passer près de soi ou du bateau quand tu somnoles à la barre et que hop ca fuse en bande de partout de 5 ou 6 et t'accompagnes comme ca pour le plaisir,4 /5 min et puis au revoir.

mardi, 01 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Luc, tu me mets un doute dans l'esprit. Dony ou Jean-Floc'h ? En tout cas, c'est celui qui a une entaille à la nageoire caudale, je l'ai vue bien distinctement !

Philippe : Il y a devant chez moi le bateau qui va à l'île de Sein. Très souvent, sur une partie du voyage, il est suivi par un troupeau de dauphins, au grand ravissement des touristes (le capitaine évite de le faire remarquer aux passagers, de peur de provoquer du gîte). Mais Jean-Floc'h et Dony sont solitaires - du moins pour l'instant...

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Je reste sur ma faim, avec tout le chambard de ce dauphin très curieux on ne sait toujours pas la température de l’eau en baie d’Audierne...

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Jack said...

J’ai un souvenir ému de mon premier contact avec un groupe de dauphin : c’était à l’aube nous découvrions les montagnes de Corse sortant de la brume, nous voguions vers Calvi, il n’y avait plus un poil de vent et nous étions au moteur (rectifiant une grosse dérive Sud, par rapport à notre estime ...) Ils sont restés autour de nous une bonne dizaine de minutes. Ce sont des moments inoubliables.

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Luc avait raison, c'était Dony alias Randy et pas Jean-Floc'h... Voici une photo de Randy dans le port d'Audierne, prise ces jours-ci.

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Betty said...

@ jack : tu as raisn déjà 7 commentaires et pendant ce temps personne ne nous livre l'info essentiel : la température de l'eau dans la baie d'Audierne.

Je parirais un petit 14...

@lointaine : et bien la prochaine fois que tu te balade dans le port de Quiberon fait le moi savoir, on ira se prendre un verre à la Civel.

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Vous ne me croirez pas, l'eau est montée à 18,5 °C ! En entrant dedans, on a l'impression d'être comme une langoustine jetée dans une bassine d'eau bouillante !

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Betty said...

@ Patrick : tu as raison on ne te crois pas !! ;-)

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Luc said...

Le bistrot favori de Betty à Quiberon, c'est La Civelle (pas la Civel). Désolé, j'ai pas trouvé de photo avec une blonde à la terrasse ...

mercredi, 02 mai, 2007  
Blogger Betty said...

Ah oui Luc la CiveLLE bien sûr ou avais-je la tête !!!
Tu ne risques pas de trouver de blondes en terrasse vu qu'il n'y a pas de terrasse.... mais je vous recommande ce PUB loin des bars à "touristes" et même pas sur le port !!...

jeudi, 03 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Vous ne me croirez peut-être pas, mais aujourd'hui, Randy n'était pas au rendez-vous. En revanche, il y avait un jeune phoque ! Je sais qu'il y a une colonie de phoques sur l'île d'Ouessant. Mais ici, c'est la première fois que j'en vois un...

jeudi, 03 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Je te crois Patrick, tu n'es qu'à une quarantaine de Milles de Molène, site de reproduction des phoques avec les 7 Iles...En profitant des courants il peut arriver à Audierne sans trop se fatiguer.

vendredi, 04 mai, 2007  
Blogger Betty said...

Bon alors je résume l'eau est à 18.5° - il y avait un Dauphin et aujourd'hui il y a un phoque.... Patrick ça va ?? il est à combien de degré le chouchen ?? ;-))

vendredi, 04 mai, 2007  
Blogger Betty said...

De toute façon "Mr Betty" est (normalement) en baie d'Audierne demain, je lui ai demandé de relever la température de l'eau et de faire attention aux phoques et dauphins... il n'a pas bien compris il doit se demander si je n'aurais pas un peu profité de son absence pour attaquer l'eau de vie... ;-)

vendredi, 04 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Alors, ce soir, vers 19 heures, je descend à la plage. La mer est calme, pas de vent. A cette heure-là, plus personne.

Si, quand même, un spectacle magique : une jeune femme qui nage tranquillement dans la baie (en combinaison noire), avec son labrador noir... suivis de Randi, noir aussi, qui suit lentement et tranquillement à moins d'un mètre d'eux. Ca a duré une bonne dizaine de minutes. Pas de bruit, pas d'affolement. Tout glissait tranquillement. Magique je vous dit. Comme j'aurai aimé être de la partie ! Une autre fois, peut-être...

samedi, 26 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Et comment s'appelle cette belle inconnue en combinaison noire ?
Comment vous n'avez pas deviné?

dimanche, 27 mai, 2007  
Blogger Luc said...

Oui, Patrick, dis-nous tout : elle était blonde avec un physique affectueux ?

dimanche, 27 mai, 2007  
Blogger Patrick said...

Arrêtez de fantasmer : je vous parle de poésie et de dauphins, et tout de suite, vous pensez ...

dimanche, 27 mai, 2007  
Blogger Luc said...

Message reçu par e-mail de Isabelle, Michel & Emma :

"Nous étions là nous aussi en même temps que Patrick sur une plage à Esquibien, en train d'observer un dauphin accompagnant une nageuse effectivement accompagné de son chien. Spectacle magique que l'on a observé avec nos enfants durant un long moment ; un vrai régal !"

samedi, 02 juin, 2007  
Blogger Jack said...

Donc Patrick, çà n’était pas une hallucination causée par la ration de ratafia que tu t’envoies avant de plonger dans l’eau fraîche...

Fait attention aux sirènes, tout de même!

samedi, 02 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home