Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 11 juin 2007

Résultats définitifs du premier tour des législatives 2007

premier tour.jpg


Voici les résultats définitifs du premier tour des élections législatives 2007.

Mais ce qui est intéressant aussi, c'est de comparer ces résultats aux dernières législatives de 2002 :

résultats.jpg

Eh bien, on constate que, grosso modo, ça n'a pas beaucoup changé, à part l'écroulement vertical du Front National, qui perd près des deux tiers de ses voix, et la montée en puissance de l'UMP, qui gagne plus de 6 points.

On peut aussi noter, pour faire plaisir à Patrick, une progression de l'UDF / MoDem, qui arrive à 7,6 % des voix. Mais, bon, quand on compare ce chiffre aux 18,6% obtenus par François Bayrou au premier tour des présidentielles, ça le fait nettement moins ... Il paye assez lourdement son flirt avec Ségolène Royal entre les deux tours !

On va voir dimanche prochain à quoi tout cela va nous mener, et ce que ça va donner en sièges.

Pour en savoir plus :
1. Élections législatives françaises de 2007 (Wikipédia)
2. Élections législatives françaises de 2002 (Wikipédia)
3. Les résultats définitifs du premier tour des présidentielles (Chez Luc)

Crédit infographie : AFP

Libellés :

13 Comments:

Blogger Luc said...

Pour illustrer à quel point la campagne de Ségolène Royal aura été fatale au PS, on peut noter que, au premier tour des législatives, Dominique Strauss Kahn, député sortant de la 8e circonscription du Val-d'Oise, se retrouve en ballotage défavorable face à Sylvie Noachovitch (UMP), une inconnue en politique, animatrice à la télévision dans l'émission de Julien Courbet, « Sans aucun doute » !

DSK mis en ballotage défavorable par une animatrice télé ! On aura tout vu ! Et Sarcelles, c'est pas Neuilly !

Pour en savoir plus :
1. À Sarcelles, DSK doit livrer une bataille inattendue (Le Figaro)
2. Dominique Strauss-Kahn en danger ! (Tele News)

mardi, 12 juin, 2007  
Blogger Luc said...

Gagner, c'est bien, mais il faut essayer de ne pas humilier l'adversaire.

Donc, sans aucune contrepartie, l'UMP a demandé à Jean-Pierre Mariné de se retirer face à François Bayrou dans son fief, malgré ses attaques permanentes contre Nicolas Sarkozy et contre l'UMP.

Voilà ce que j'appelle être "grand seigneur". Ca change un peu des mesquineries permanentes auxquelles les politiques de la gauche et du centre nous avaient habitué ...

Rappel des résultats du 1er tour dans la 2ème circonscription des Pyrénées Atlantiques :
- François Bayrou (MoDem) : 37,25 % (dans son propre fief !!!)
- Jean-Pierre Mariné (UMP) : 25,92 %
- Marie-Pierre Cabanne (PS) : 23,32 %

Bon, vous croyez que ça va calmer Patrick ? Que nenni, attendez voir son commentaire à ce sujet ...

pour en savoir plus :
1. Le "geste" de l'UMP à Bayrou (JDD)
2. Dans le fief de Bayrou, l'UMP demande à son candidat de se retirer (La Dépèche du Midi)

mardi, 12 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Exactement. Grand Seigneur, tu l'as dit. JE décide qui j'aurai comme concurrent (je fais donner ses 500 signatures à Le Pen). JE décide que François Bayrou sera élu (j'ordonne que le candidat UMP se désiste).

On propose maintenant à Bayrou une victoire truquée !

Pour Bayrou, c'est une humiliation encore pire que de ne pas être élu ! Mieux vaut une défaite à la loyale qu'une victoire frelâtée ! Si j'étais lui, je me retirerai aussi sec du scrutin...

Mais on est où, là ? Dans une république d'opérette ? On est revenu au temps des seigneurs et des cerfs où seule la loi du Prince compte ?

Et il s'en trouve pour trouver ça bien !

C'est proprement écoeurant.

mardi, 12 juin, 2007  
Blogger Jack said...

@Luc : ce matin Strauss Kahn ne semblait pas douter de sa victoire sur Europe1...
@Patrick : Je trouve cette manip assez humiliante pour Bayrou en effet, Luc le sais bien et cherche ainsi à mettre du sel sur ta plaie...
Apparemment ça marche !

mardi, 12 juin, 2007  
Blogger Jack said...

En bien regardant les scores du premier tour dans l’arrondissement de Bayrou, on peut se demander où se trouve le cadeau de l’UMP ?
Bayrou passerait même en cas de triangulaire, l’important est d’être le premier au second tour point-barre.
Simple coup d’esbroufe...

mardi, 12 juin, 2007  
Blogger aurora said...

Moi je dis bravo à L'Ump et à une très belle campagne. On attend qu'ils se mettent au boulot et franchement, on est ravi...
Un programme détaillé et validé par la plus grande majorité va enfin être pouvoir être appliqué. La France devient finalement un pays gouvernable, ou l'on pourra entreprendre des réformes profondes et nécessaires. De quoi a-t-on peur exactement?
Que ce qui est promis par les politiques puisse enfin se réaliser dans la vraie vie?

Pour Bayrou, je trouve que c'est un joli geste maintenant faut toujours voir le mal partout avec vous. Ce qui est ecoeurant c'est d'être jamais content.

Et puis franchement, la démocratie c'est que chacun vote comme il l'entend avec la majorité des voix qui l'emporte. Donc le peuple a choisi c'est Sarko et re-sarko. Désolée les gars mais c'est comme ça et si vous êtes pas contents c'est le même prix... Moi je dis vive la dictature qui prend les bonnes décisions pour la France!

mercredi, 13 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Ah !!! Bravo, Aurora, tu t'es enfin déclarée franchement. Tu es donc pour la dictature-qui-prend-les-bonnes-décisions-pour-le-pays. C'est ton droit. Mais, en gros, c'est contre ça qu'on a inventé la démocratie... Parce qu'un peu trop souvent (ouvre ton livre d'histoire), la dictature-qui-prend-les-bonnes-décisions-pour-le-pays, ça finit rarement très bien - et quelque fois très très mal...

Comme je ne souhaite pas que notre beau pays aille mal, moi, je souhaite que M. Sarkozy ne se comporte pas comme un dictateur-qui-prend-les-bonnes-décisions-pour-le-pays.

mercredi, 13 juin, 2007  
Blogger aurora said...

pour la dictature evidemment c'était une blague...
je me moquais de vous et de vos comparaisons extremistes à tout bout de champs. Car il n'y a pas de mal à gagner franchement une élection. Et pas de mal non pmlMaintenant qu'il y ait des perdants aigris, c'est autre chose...

mercredi, 13 juin, 2007  
Blogger apollo said...

En fait c'est assez agréable de voir Patrick s'enerver à propos de la même et unique raison sachant que ses convictions représentent seulement celles de 7% des français.
C'est la bonne nouvelle de ces élections, les partis qui refusent de s'impliquer et gouverner (front national, Modem, extreme gauche) se sont fait laminer.

C'est sur c'est plus facile de ne pas avoir à défendre de bilan, de critiquer sans jamais avoir à proposer de solutions sur des problèmes souvent tordus. pas besoin de programme il suffit de piquer des idées à gauche ou à droite et de beugler qu'on est contre pour se faire entendre.

C'est aussi agréable de voir que la bulle médiatique sur laquelle reposait bayrou s'est éclatée aussi vite que la bulle Royal.
Dans les 2 cas , après un a priori qui pouvait laisser entrevoir une nouvelle donne voire un changement rénovateur, la réalité de la platitude du discours et la répétition d'un seul et unique argument ont fini par lasser.
On est sur la bonne voie !!
C'est un programme qui a été élu et il ne s'agit pas d'un vote sanction qui est quand même une première et signe de la disparition des dinosaures raleurs et frustrés qu'incarnaient les français jusqu'à présent

jeudi, 14 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Aurora, on aura compris que tu n'aime guère ceux qui sont d'une opinion contraire à la tienne.

Pour ma part, je pense qu'il y a des gens intelligents partout, et aussi des gens moins intelligents partout. Je pense aussi qu'il a aussi des saints partout et des escrocs partout. A gauche, à droite, au centre et même aux extrêmes. Fort de ce principe, j'écoute, je m'informe en écoutant tous les bords, je lis, et j'essaye de me faire ma propre opinion, et j'ai l'occasion de l'exprimer sur ce blog. C'est, semble-t-il, une démarche que tout le monde ne comprend pas ici. Mais c'est normal : il y a des gens qui comprennent ça, et il y a des gens qui ne le comprennent pas. Je ne vais pas en faire une maladie !

Une petite remarque, Aurora. Poses-toi la question : "qu'est-ce qui me fait revenir sur ce blog ?" Je serais curieux de lire ta réponse !

Parce que si tu souhaite lire seulement des louanges pour tel ou tel parti, ou pour telle ou telle personnalité, je peux te donner quelques liens !

P.S. : Bravo Aurora, tu semble avoir réellement lu (comme moi) le programme de législature proposé par M. Sarkozy (574 propositions). C'est très bien. Tu fais partie des rares français(es) à savoir pour quoi tu as voté. Pour ma part, j'avais aussi lu in extenso les programmes des candidats Bayrou et Royal (je confesse n'avoir pas avoir prêté beaucoup d'attention aux autres). J'ai pu constater que le programme de M. Bayrou n'était guère différent de celui de M. Sarkozy, en plus succint et, de mon point de vue, plus franc. C'est donc, comme toi, en pleine connaissance de cause que je me suis prononcé. J'espère (mais j'ai comme un doute) que nous sommes nombreux a avoir fait le même effort de lecture, et que certains ne vont pas se réveiller en disant "ah ? J'ai voté pour ça, moi ?" !

jeudi, 14 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Au fait, Aurora, où vois-tu des perdants aigris, dans ce blog ?

Pour ma part, mon bulletin de vote, à l'égal du tien (si j'ai bien suivi le film), a contribué le 6 mai à porter M. Sarkozy au pouvoir... Comme toi, mon candidat a gagné les élections... Certes, je suis un gagnant vigilent, là où d'autres sont des gagnants béats, ou d'autres encore des gagnants sectaires... Mais tous ceux qui ont mis le bulletin bleu dans l'urne le 6 mai sont des "gagnants". Ou alors peut-être voudrais-tu introduire un distinguo entre des "bons gagnants" (toi par exemple) et des "mauvais gagnants" (moi par exemple) ?

J'ajouterai que ceux qui, le 6 mai, ont mis le bulletin rose dans l'urne (pas loin de la moitié des votants), sont de mon point de vue dignes de respect et de considération. Et il n'y a pas lieu de les traiter de perdants ou de nuls. Il n'y a pas les gens bien d'un côté et les c..s de l'autre. C'est un peu plus complexe que ça, la politique...

jeudi, 14 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

@Aurora : Lorsque tu écris (en plaisantant, bien sûr) : "vive la dictature qui prend les bonnes décisions pour la France !" , n'oublie pas qu'il peut se trouver certains lecteurs de ce blog qui ont un sens de l'humour moins fin que toi et moi...

Ca me rappelle la sortie d'Arnaud Montebourg à la télé, lorsqu'il a dit (en plaisantant, bien sûr), que le principal handicap de Ségolène, c'était son compagnon. Ca n'a pas été très bien pris partout, et il s'est retrouvé écarté de la campagne pour un temps.

Fais attention que des propos humoristiques pris à la lettre ne viennent te discréditer !

jeudi, 14 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Décidément, ce qualificatif de perdant aigri me turlupine... Pourtant, pour ce qui me concerne, vis-à-vis du candidat Sarkozy, j'ai fait un parcours sans faute, exactement comme la grande majorité des Français. Dans un premier temps, comme la grande majorité des Français (69%), je n'ai pas voté pour lui. Puis, comme 53% des Français, j'ai voté pour lui. J'ai donc toujours accompagné le vote majoritaire vis-à-vis de ce candidat, et je me trouve ainsi clairement du côté des "gagnants".

Donc, c'est qui, au juste, les perdants aigris ?

jeudi, 14 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home