Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 5 janvier 2008

Elections américaines : c'est parti !

Bush's Last Day

Les jours de Bush au pouvoir sont comptés. On distribue même aux Etats-Unis le petit gadget ci-dessus qui affiche le compte à rebours jusqu'au 20 janvier 2009, date à laquelle George W. Bush, le pire président de l'histoire des Etats-Unis, devra passer la main au nouveau président qui va être élu cette année.

Les élections présidentielles américaines suivent un processus extrêmement complexe. Mais, pour faire simple, il y a d'abord des primaires qui vont désigner des délégués, état par état. Puis ces délégués vont se réunir en convention, Démocrates d'un côté, Républicains de l'autre, pour désigner leur "ticket" (président et vice président). Ensuite, il y aura un vote plus ou moins truqué, état par état, et chaque état va basculer d'un côté ou de l'autre, avec un nombre de "grand électeurs" proportionnel à la taille de l'état. Enfin, ces "grand électeurs" vont voter pour désigner le président et le vice président.

C'est grâce à ce processus que Bush avait remporté les élections de 2000 avec 500 000 voix de moins qu'Al Gore ...

Donc, là, on a commencé le 3 janvier par l'état d'Iowa où la première primaire a donné un résultat plutôt inattendu :

Iowa primary.jpg


Du côté démocrate, large victoire de Barack Obama, jeune sénateur noir de l'Illinois, premier candidat post Baby Boomer, qui en plus gagne dans un état rural, conservateur et à forte majorité blanche. Par contre, sévère déconvenue pour Hillary Clinton, qui se retrouve en troisième position, derrière John Edwards.

Du côté républicain, large victoire de Mike Huckabee, ex gouverneur de l'Arkansas, et qui est complètement allumé. Par exemple il ne croit pas en l'évolution darwinienne, et pour lui, la solution à l'immigration tient en deux mots : Chuck Norris ! Quand à Rudy Giuliani qui était maire de New York le 11 septembre 2001 et qui était le favori des sondages, il arrive bon dernier !

Il est beaucoup trop tôt pour conclure sur une élection qui va durer un an et où beaucoup de choses vont se passer. Mais, d'ores et déjà, ont peut noter que les électeurs américains ont envie de rupture ...

Pour en savoir plus :
2. 2008 Presidentiel Election (Yahoo news)
1. United States presidential election, 2008 (Wikipedia)
3. Rupture américaine (Le Monde)

Crédit photo : Evan Vucci

Libellés :

7 Comments:

Blogger Véronique S said...

Dommage, il faut attendre encore tout ce temps-là!!!
Pitié, mon Dieu, toi qui semble leur parler perso à tous, inspire le moins toqué, pour une fois car il y a URGENCE!!!
Merci d'avance.
Et si il n'y a personne qui convient, je viens de lire un article sur un jeune cadre dynamique vraiment prometteur...
Il fait des causus en Bretagne en ce moment;-)

samedi, 05 janvier, 2008  
Blogger Gilles Desforges said...

Les 3 et 4 janvier, je commençais à mentionner des liens au sujet des Caucus ; au cas où ça pourrait compléter ton bel article.

OlivierSC

samedi, 05 janvier, 2008  
Blogger Betty said...

Le pire président de l'histoire des Etat-unis : espérons-le ! il y a tout de même un paquet de "cinglés" dans le camps Républicain.

dimanche, 06 janvier, 2008  
Blogger Patrick said...

Comme le pense Betty, le remède pourrait bien être pire que le mal... Enfin, peut-être pas...

Quoi qu'il en soit, mes meilleurs voeux à nos amis Ricains pour 2008 !

Au fait, message perso à Betty : J'ai mis la main sur le très joli livret "Le peuple des Dunes". Je suis sûr que tu es quelque part sur le dessin du rassemblement du 25 mars 2007 sur la plage... Mais surtout, je t'ai reconnu sur ce dessin : la quatrième à en partant de la droite, c'est bien toi ? Je ne suis pas peu fier de connaître une personne qui s'implique tant pour la préservation du littoral !

dimanche, 06 janvier, 2008  
Blogger Patrick said...

C'est très bien, cette petite calculette. Ca me donne l'idée de lancer un modèle pour nous...

L'ennui, c'est que, au vu des sondages calamiteux de ces derniers jours, on peut avoir des doutes sur la date à imprimer sur l'objet...

Au passage, je trouve la méthode du PS absolument scandaleuse et anti-démocratique. Utiliser Carla Bruni comme missile de croisière dirigé vers la personne du Président pour le déstabiliser et le tourner en ridicule, c'est nul. Je proteste.

dimanche, 06 janvier, 2008  
Blogger Betty said...

@ Patrick : t'as tout bon ! t'es trop fort...
Au prochain rassemblement je compte sur toi !

lundi, 07 janvier, 2008  
Blogger Patrick said...

Si Barack Obama devient le champion des Démocrates, la vraie question est de savoir si l'Amérique toute entière est aujourd'hui capable de porter au pouvoir suprême un métis de père Kenyan...

La même question n'aurait pas lieu d'être si le champion des Démocrates était Hillary Clinton (je pense que l'Amérique toute entière est aujourd'hui capable de porter au pouvoir suprême une femme)...

En d'autres termes, on peut craindre que la victoire de Barack à l'investiture Démocrate annonce la victoire finale des Républicains...

A une époque j'allais souvent à Chicago pour le boulot. Pas un noir sur le Golden Mile (Michigan Avenue - les Champs Elysées de Chicago). Mais pas de blancs dans l'avenue parallèle au Golden Mile (Wabash avenue)... A part ça, l'Amérique n'est plus raciste !

mercredi, 09 janvier, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home