Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 15 février 2008

"Syracuse", par Henri Salvador


lien direct vers YouTube


L'incomparable Henri Salvador s'en est allé cette semaine, donc il est tout naturel d'écouter ce soir "Syracuse", une chanson qui m'a toujours fait rêver. C'est une de ces chansons, vous savez, qu'on garde au fond de son coeur, et qui ne vous quitte plus une fois qu'on l'a entendue.

Alors, désolé pour la qualité de la vidéo. Dailymotion ne sait pas encore gérer le 16/9, mais ça ne fait rien. Le rêve et la tendresse sont là quand même.

Mais le génie d'Henri Salvador ne s'arrête pas à cette chanson. Il en a chanté beaucoup d'autres.

Ma chanson culte perso, et une des seules dont je connaisse les paroles par coeur, c'est bien sûr "Le blues du dentiste" !

Bon week-end à tout le monde !

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "Sine" ou "City Ports", par Forss (1er février)
2. "Clubbed To Death", par Rob Dougan (25 janvier)
3. "Chant diphonique Khöömei", par Amyr Akchin (18 janvier)
4. "Falsetto", par The-Dream (11 janvier)
5. "We Love You", par les Rolling Stones (4 janvier)

Le top dix :
1. "Pure Devotion" par Freeloader
2. "Two months off", par Underworld
3. "Der Letzte Tag", par Tokio Hotel (warp mix)
4. "Le cafard des fanfares", par Ours
5. "Au commencement", par Etienne Daho
6. "Invincible" par Astonvilla
7. "Where The Streets Have No Name" par U2
8. "Dream On" par Depeche Mode
9. "Dissolved Girl", par Massive Attack
10. "Cherish The Day" par Sade

Crédit vidéo : Fred

Libellés :

6 Comments:

Blogger Jack said...

On a envie de dire qu'il laisse un grand vide : mais en réalité ça n'est pas vrai, on a tous tellement de ses chansons en tête, qu'en fait c'est un grand "plein" qu'il nous laisse.

vendredi, 15 février, 2008  
Blogger Betty said...

Oh trés bien dit Jack !
Salvador c'est "une chanson douce" celle que j'écoutais en suçant mon pouce, celle que je chante à ma fille depuis tjs. Elle m'a dit, mercredi : tu sais maman le monsieur qui chante notre chanson douce ben il est mort ce matin !... moi je dit immortel Mr Salvador.

J'aime beaucoup "jardin d'hiver" aussi...

vendredi, 15 février, 2008  
Blogger Patrick said...

C'est vrai, Jack est un vrai poète quand il s'y met !

Henri Salvador, c'était vraiment la joie de vivre personnifiée !

samedi, 16 février, 2008  
Blogger Lyse said...

J'adorais le crooner qu'il était ! Un talent fou et son rire...on l'entendra toujours

dimanche, 17 février, 2008  
Blogger Gi said...

Un talent, c´est vrai, mais malheureusement il se vantait d´avoir "invinté" la bossa-nova; il a dit que Tom Jobim s´est inspiré en lui pour créer avec les autres chanteurs brésiliens l´un des rythmes les plus responsables pour que la qualité de la musique brésilienne soit connue au monde entier. Info du weekend ici e tout le monde s[ est mis a rigoler! ;-)

lundi, 18 février, 2008  
Blogger Luc said...

Comme Montparnasse multimedia a fait retirer la vidéo que j'avais choisie, j'en ai mis une autre. :-)

jeudi, 21 février, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home