Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 24 mars 2008

Le gouvernement Fillon 3

Le gouvernement Fillon 3

Avec tout ça, on n'avait pas eu le temps de parler du remaniement ministériel de mardi dernier.

Alors, les journalistes nous avaient annoncé "un remaniement majeur juste après les municipales". Fillon allait être viré parce qu'il était trop populaire, l'inénarrable Claude Allègre allait entrer au gouvernement, j'en passe, et des meilleures.

En fait, comme Christian Estrosi, le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, a été élu maire à Nice, et qu'il a promis que dans ce cas il démissionnerait, à la surprise générale il a tenu sa promesse. Il fallait donc le remplacer. Et, tant qu'à faire procéder à quelques réajustements.

Donc, le gouvernement Fillon 3 se présente comme suit :

- François Fillon reste premier Ministre, comme de bien entendu.

- Les 15 ministres restent en place, dans le même ordre et avec les mêmes attributions. Il y a juste quelques modifications d'intitulé, mais c'est tout.

- Et donc, il y a 6 nouveaux secrétaires d'état (un pour remplacer Christian Estrosi et cinq en plus), et il y a 5 secrétaires d'états qui changent d'attribution. Ce sont ces onze personnes que vous voyez sur la photo.

Et c'est tout.

Donc, vous voyez, on est loin du chambardement annoncé dans la presse dans les semaines qui ont précédé les municipales. Les ministres restent à leur postent et continuent à bosser.

Mais, ce qui fait le plus de bruit sur la toile, c'est la nomination de Nicolas Princen au cabinet de l'Elysée pour structurer une cellule de veille internet afin d'identifier tout ce qui fait du buzz autour du chef de l'Etat. Et alors, bien sûr, c'est l'hystérie !

Moi, je trouve juste que c'est une reconnaissance que le web est devenu presque plus important que la presse officielle. Et le fait que l'Elysée s'intéresse à ce qu'on raconte ici, ça me va plutôt ! Quant au procès d'intention de flicage du web, s'ils croient que le pouvoir a attendu la nomination de Nicolas Princen pour surveiller tout ce qui transite sur la toile, c'est qu'ils sont bien naïfs !

Donc, si vous avez un truc à dire à Nicolas Sarkozy, allez-y, Nicolas Princen va passer voir ce qu'on raconte et va peut-être faire remonter l'info. Après tout, l'internet c'est aussi la "vox populi". et c'est plutôt bien que le chef de l'état soit à notre écoute en direct, sans le filtre déformant de la presse française ...

Pour en savoir plus :
1. Le nouveau visage du Gouvernement (site du Premier ministre)
2. Liste des 37 membres du gouvernement Fillon 3 (Politique.net)
3. Gouvernement Fillon III: qui remplace qui, qui fait quoi? (20 minutes)
4. Le gouvernement Fillon 1 (Chez Luc)
5. Le gouvernement Fillon 2 (Chez Luc)
6. Le "Monsieur internet" de l'Elysée provoque des remous dans la blogosphère (AFP)
7. Nicolas Princen, l'oeil de Nicolas Sarkozy sur le web (Ma vie en Narcisse)

Crédit photo : AFP

Libellés :

3 Comments:

Blogger Greg2007 said...

Donc si je comprends bien, ce type qui sort d'HEC et Normal Sup' va être payé cher pour glander sur le net et fliquer les dissidents? Son boulot va ensuite être de tout rapporter à son maître?
Et c'est nous qui payons cet emploi fictif???

lundi, 24 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

Mon message à moi - au cas où on serait fliqué, c'est : Nicolas, je t'aime.

lundi, 24 mars, 2008  
Blogger Jack said...

A l'heure des jeux olympiques de Pékin. Tiens voici une bonne question: dans 10 ans c'est la Chine qui ressemblera à la France en matière de liberté d'opinion et d'expression ou bien c'est la France qui ressemblera à la Chine d'aujourd'hui? Quels sont vos pronostics?

lundi, 24 mars, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home