Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 25 mars 2008

A propos du boycott des J.O. de Pékin

Ngaba Kirti

En 1950, l'armée communiste chinoise envahit le Tibet et prend le pouvoir. En 1959, les tibétains se révoltent contre l'occupation chinoise. Cette révolte sera sévèrement réprimée par le pouvoir communiste chinois. Il y aura plusieurs dizaines de milliers de morts, et le Dalaï Lama s'enfuit en exil en Inde.

Le 10 mars 2008, des manifestations ont eu lieu au Tibet à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement de 1959. Là encore la répression est sauvage. On compte au moins 140 morts.

La photo ci-dessus a été prise le 16 mars au monastère de Ngaba Kirti, dans le Comté de Ngaba, dans la province du Sichuan. La police de la sécurité chinoise a envahi dans le monastère et a lancé des gaz lacrymogènes sur les manifestants. Elle a empêché les manifestants de sortir du monastère pour se diriger vers les bâtiments administratifs du gouvernement du Comté de Ngaba. Selon les toutes dernières informations, au moins 7 personnes auraient été tuées, dont des moines, des centaines de personnes blessées.

Face à la violence de cette répression sur un peuple opprimé et non-violent, le monde entier réagit.

Nancy Pelosi, Speaker démocrate de la Chambre des représentants à Washington a déclaré : "Si les amoureux de la liberté dans le monde entier ne s'élèvent pas contre l'oppression chinoise en Chine et au Tibet, alors nous avons perdu toute autorité morale pour parler au nom des droits de l'Homme n'importe où dans le monde"

Reporters sans frontières a lancé une action en faveur du boycott de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin :

Pékin 2008.jpg

En ce qui me concerne, je soutiens cette initiative.

Je pense qu'il n'est pas question de boycotter les Jeux Olympiques, qui sont un moment de paix et d'émotion. C'est une trêve durant laquelle tous les peuples du monde laissent leurs armes et leurs contentieux au vestiaire pour concourir pacifiquement dans des épreuves sportives. Il faut laisser cet instant de grâce intact et ne pas mêler les sportifs à tout ça. D'ailleurs ça leur est interdit par la charte des jeux.

Par contre, que le président français refuse d'assister en personne à la cérémonie d'ouverture, ça, ce serait un signe fort de désapprobation, surtout de la part du pays qui a ressuscité les jeux olympiques en 1896.

Comme ça, pendant que les américains Yahoo et MSN (Microsoft Network) dénoncent les manifestants tibétains, nous on se rangerait du côté des Droits de l'Homme et de la non-violence chère au Dalaï Lama, que la Chine traite de terroriste !

Egalement, si vous voulez, vous pouvez comme moi signer la pétition de solidarité avec le peuple tibétain.

Pour en savoir plus :
1. Emeutes sur le toit du monde (Ambassade de France en Chine)
2. Les informations sur la répression chinoise au Tibets (SolHimal)
3. Protests in Tibet (Free Tibet campaign)
4. Three Days In and Out of Tibet (Time)
5. Protesting in support of Tibet (Los Angeles Times)
6. Tibet (Wikipédia)
7. Pékin 2008 (Reporters sans Frontières)
8. Yahoo! et MSN utilisés pour chasser les émeutiers tibétains (France 24)
9. Yahoo! envoie Shi Tao en prison pour dix ans (Chez Luc)
10. La réincarnation des lamas tibétains interdite par la Chine (Chez Luc)

Crédit photo : Free Tibet campaign et RSF

------
mise à jour du 1/4/2008 :

Deux sites de référence :
1. Tibetan Government in Exile's Official Web Site
2. Tibet-info.net (site en français)

Libellés :

17 Comments:

Blogger Gilles Desforges said...

Une bie belle richesse de liens ! Surtout, prendre ma remarque (sur l'article où je lie le tien) avec humour ;)

Olivier SC (merci Gilles ;))

mardi, 25 mars, 2008  
Blogger Tom said...

En effet, un boycott ne ferait que vexer le peuple chinois qui embrigadé
dans la propagande du parti ne comprendrait pas la position du reste du monde.
Allons à ces jeux, c'est une tribune incroyable pour s'adresser au peuple chinois.
C'est à lui qu'il faut convaincre, pas le parti.

mercredi, 26 mars, 2008  
Blogger Betty said...

De toute façon à l'origine choisir Pékin comme ville olympique ça me semblait une hérésie. Ne serait il pas plus simple de préciser que seul les pays démocratique respectant les droits de l'homme peuvent prétendrent aux titres de villes Olympiques ?

Maintenant, Pékin à été choisit et voilà ! que fallait il espérer d'autre ?

mercredi, 26 mars, 2008  
Blogger Luc said...

@ Tom : Bonjour ! Et merci pour ta visite.

Je suis allé voir ton blog collectif et je le trouve vraiment très bien ! (je l'ai rajouté à la liste des liens sympas)

mercredi, 26 mars, 2008  
Blogger Tom said...

Merci beaucoup! ça me fait très plaisir ;)

mercredi, 26 mars, 2008  
Blogger Jack said...

Comment ne pas être d’accord avec tout ce qui précède. Il est surprenant de découvrir à l’occasion des jeux olympiques que la dictature du prolétariat règne toujours en Chine. Si vous voulez faire quelque chose pour les Tibétains et les Chinois et en même temps servir votre pays, regardez donc ce que vous achetez et éviter, si vous le pouvez, d’acheter du made in China.
S’il y a quelque chose à boycotter, ce sont les produits made in China.
Mais j’entends déjà les chantres de l’économie de marché et de la mondialisation monter au créneau, mais lorsque vous achetez Chinois, vous contribuez OBJECTIVEMENT à pérenniser un système oppressif et hypocrite.
La grande masse des ouvriers qui produisent ce que vous achetez vivent dans des conditions que vous ne souhaiteriez pas à votre pire ennemi.
J’ai vu hier soir l’excellent film « La vie des autres » de Florian Henckel von Donnersmarck, l’action se situe dans l’ex RDA à l’époque communiste : en Chine il n’y a pas plus de liberté que dans ce film. Les gens sont fliqués, le parti tient tout et tout le monde se méfie de tout le monde. C’est le même régime de merde, que celui de la RDA d’avant la chute du mur !
Alors Betty a raison, le CIO savait fort bien que la Chine n’est pas un régime exemplaire. Et pourquoi devrait-on, à présent, priver les athlètes du monde de leur raison d’être ?
Aller ou pas à la cérémonie d’ouverture c’est un peu court, je trouve, comme action en faveur des libertés en Chine et au Tibet.
Les chinois sont pragmatiques, le boycotte du made in China serait de nature à faire comprendre à leur dirigeants, qu’ils ne peuvent pas tout ce permettre, de même que tous nos « gentils businessman » si peu regardant sur les conditions de production, la pollution jugés ici inacceptables, et qui nous fourguent ces produits en réalisant de substantiels profits.

mercredi, 26 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

En d'autres lieux, on s'offusquerait à l'idée de mettre à la tête d'un état un chef religieux. Mais au Tibet, c'est super... Va comprendre...

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Véronique S said...

Il y a peu, sur ce blog, j'appelais au boycott des J.O. de Pékin et mon idée a été très mal vue...
Malgré tout, je persiste et signe.
Jack appelle à boycotter les produits made in China.
Hier, en faisant mes courses, j'ai été OBLIGEE malheureusement d'acheter "chinois" car il n'y avait pas de produit équivalent et d'une autre provenance dans les rayons du magasin.
C'est pour ça qu'ils rigolent, les chinois.
Alors que si PERSONNE ne vient aux J.O. pendant TOUTE la durée prévue, comme les U.S.A l'ont fait à Moscou, l'économie chinoise va en prendre un sérieux coup sur la tête parce que les J.O., c'est pas que des sportifs qui s'affrontent dans un esprit plus loin, plus haut, plus fort. C'est surtout plein de pognon dans les poches d'une dictature qui prévoit même les retransmissions en "léger" différé pour être sûr que rien n'entâche son image...
L'énorme "mistake" a eu lieu à l'acceptation de Pékin comme candidat devant le C.I.O.
Mais le monde peut encore réparer cette hypocrisie en se retournant contre le "dragon" qui crache d'autres flammes que celle allumée à Athènes.
En gelant les mannes financières prévues, sans doute retournera-t-il dans sa grotte pour méditer plus sérieusement sur sa conception des droits de l'Homme.
Et ce serait un grand pas pour les valeurs morales des J.O. qui seraient ainsi préservées.
Et comme, en suivant, il y a l'Expo Universelle de Shangaï, ne doutons pas que la Chine serait bien obligée de revoir sa copie.

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Tom said...

@patrick: le Dalai Lama n'est pas vraiment un chef religieux. D'abord le bouddhisme peut être perçu comme une spiritualité et ensuite le Dalai Lama est plus porté sur BBC news, la science et les mathématiques que sur sur les miracles du genre "un mec qui marche sur l'eau"

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

Tom fait exactement la démonstration de ce que je fais remarquer.

On trouve ça très bien que le Chef spirituel de la religion Bouddhiste (tendance Tibétaine) désigné par des oracles et identifié par des prêtres soit le Chef du gouvernement temporel tibétain. Et on trouve toutes les excuses à ça (ex. : il ne prétend pas marcher sur l'eau, lui - et il regarde la BBC).

Mais si je disais que l'immam chiite Moqtada Al-Sadr doit régner sur l'Irak ou que le Pape doit être Président de la République Italienne (ou de l'Europe), ou que le mollah Omar, chef des talibans, a vocation à diriger l'Afganistan, on me prendrait pour un fou ! Pourtant, aucun de ceux que j'ai cité ne prétend marcher sur l'eau et tous regardent sans doute BBC News !

Je crois que le Tibet, c'est loin, et que ça vous a des relents de "peace and love", alors on en oublie tous les grands principes de laïcité et de démocratie, et, pour eux, on accepte l'obscurantisme - sous prétexte que ce serait un obscurantisme éclairé ;-)

De là à cautionner les violences chinoises, il y a un pas que je ne franchirai évidemment pas...

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Tom said...

Merci Patrick pour votre réponse.
Tout d'abord pour avoir vécu dans ces pays lointains dans la tradition bouddhiste, je peux vous certifier qu'il n'y a rien de peace'n love dans mon point de vue.
Ensuite, je mentionnais la BBC, les mathématiques et la science de manière générales simplement pour expliquer que le chef du gouvernement tibétain place la raison avant toute loi divine... A l'inverse d'autres leaders qui trouvent dans les Eglises ou les Mosquées leurs inspirations politiques...
Bonne soirée!

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

Tom a raison de dire que le Dalaï Lama est un chef religieux très fréquentable - c'est une évidence que le Comité Nobel n'a pas manqué de relever en lui décernant un Prix Nobel de la Paix en 1989. Le Pape est assez fréquentable aussi, me semble-t-il... Sa Sainteté Alexis II, chef de l'église orthodoxe russe, ne l'est pas moins. Et, sans le connaître intimement, je suis sûr que l'Archevêque d’Uppsala Anders Wejryd, chef de l'Église protestante de Suède n'est pas un mauvais bougre.

De là à vouloir les mettre à la tête de leurs états, il y a un pas, que l'on franchit allègrement seulement pour le premier cité... Allez comprendre...

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

A propos, il me semblait qu'il y a peu, on voulait boycotter les jeux de Pékin pour raison de soutien de la Chine au régime Soudanais qui commet des exactions au Darfour. Maintenant, le Darfour, on s'en bat l'œil, ils peuvent bien crever, c'est le Tibet qui a attiré les projecteurs sur lui. Les Chinois auraient bien tord de s'inquiéter : ils n'ont qu'à attendre un peu, et les projecteurs seront bientôt attirés par un autre sujet.

Je trouve qu'on manque un peu de constance dans ces affaires...

jeudi, 27 mars, 2008  
Blogger Jack said...

Sur le principe de la laïcité, Patrick, sans doute as tu raison.

Sauf que je préfère un chef spirituel bouddhiste à un régime facho-communiste.(entre 2 maux, choisissons le moindre).
D'ailleurs, le bouddhisme est-il réellement une religion : même si l'on considère que c'en est une; c'est bien une des rares historiquement non violente.
"Peace and love" pourquoi pas?

Quant à notre manque de constance à nous opposer à ce régime: tu as mille fois raison!

vendredi, 28 mars, 2008  
Blogger Luc said...

Ca y est : Gordon Brown, le Premier Ministre britannique vient d'annoncer qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'ouverture des Jeux de Pékin 2008 !

Source : BBC news

mercredi, 09 avril, 2008  
Blogger Luc said...

Angela Merkel avait déjà annoncé qu'elle n'irait pas assister à la cérémonie d'ouverture à Pékin, et George W. Bush n'exclut pas de boycotter la cérémonie d'ouverture aussi.

Source : AFP.

mercredi, 09 avril, 2008  
Blogger Jack said...

Le 5 Juin 2009 : qu'y a-t-il de changé dans la dictature chinoise.
Nous avons admiré les cérémonies d'ouverture et de clôture des jeux et depuis...
Face à la Chine le monde est encore moins exigeant que le monde face à l'Allemagne nazie à l'époque des J.O. de Berlin.
Quelle différence entre pragmatisme et lâcheté?

vendredi, 05 juin, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home