Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 17 juillet 2008

Ca y est : j'ai mon iPhone 3G !



Ca y est : j'ai craqué !

J'avais repéré une boutique Orange à la périphérie d'Avignon qui me semblait assez isolée et tranquille, et où je pensais pouvoir faire mon acquisition sans foule ni bousculade. J'avais été les voir quelques jours avant pour savoir comment il fallait faire, quels papiers amener, à quelle heure ils ouvraient et tout et tout.

Ce matin, je me suis pointé à 9 heures moins cinq. J'étais tout seul. Puis un jeune homme ardéchois est arrivé. On a bavardé ensemble. Lui, il avait déjà un iPhone Edge qu'il avait acheté il y a un an à Las Vegas, et qu'il avait déplombé. Son copain était allé à la FNAC pas très loin, qui était déjà ouverte, et où il y avait une vingtaine de personnes.

Puis, des gens sont arrivés petit à petit, y compris son copain qui revenait de la FNAC avec un iPhone 16GB blanc. Il n'y en avait que cinq à la FNAC.

Puis, à 9h30, la grille s'est ouverte. Pas de bousculade. On est rentré les quatre premiers. Ornella s'est occupée de moi. Elle a tapoté plein de trucs sur son ordinateur et puis, après un moment, elle m'a donné mon iPhone blanc 16GB. Eux aussi n'en avaient que cinq en magasin. Alors, j'ai dit : "C'est tout ?". Et elle m'a répondu : "Oui. Vous l'activerez chez vous, sur votre ordinateur."

Et donc, je suis parti, tout content, avec mon petit sachet très design, avec dedans l'objet dont je rêvais depuis le jour où il a été présenté par Steve Jobs.

Je ne l'ai pas encore activé. Je n'ai pas eu le temps. Il faut dire que c'est mon cadeau d'anniversaire et que j'ai un peu de temps pour l'activer d'ici là.

Quand même, deux remarques :
1. Contrairement au lancement de l'iPhone 3G aux US chez AT&T le 11 juillet, Orange ne se donne pas la peine d'activer les iPhones qu'ils vendent, ce qui va bien sûr beaucoup plus vite et évite le pataquès qu'il y a eu le 11 juillet.
2. Question : ils font comment ceux qui achètent un iPhone et qui n'ont pas d'ordinateur ?

Pour en savoir plus :
1. Steve Jobs présente l'iPhone 3G (Chez Luc - 10 juin 2008)
2. iPhone 3G, 10 heures plus tard... rupture de stock (ITR mobiles.com)
3. iPhone 3G shortage to last two to four weeks, analyst says (computerworld)

Crédit photo : Luc

Libellés :

7 Comments:

Anonymous Olyvo said...

Vous avez pris un blanc, je vois. Je voulais en prendre un aussi, mais mon employeur (principal) nous a dit qu'il allait faire une offre prochainement à ses employés... alors j'attends! Mon épouse voulait me l'offrir pour mon anniversaire (il y a deux jours) mais je lui ai dit d'attendre. Dur dur! En Belgique, il est à 615 euros sans opérateur.
Ah oui, je voulais juste vous dire que je vous lis régulièrement (merci google reader), et que j'apprécie vos articles (moins les choix musicaux... il en faut pour tous les goûts! euh, sauf une fois une artiste australienne). Bonne continuation.

vendredi, 18 juillet, 2008  
Blogger Patrick said...

Luc, ne t'inquiètes pas pour le problème du PC pour activer un iPhone. Il n'y a que les membres de la secte à la pomme pour s'acheter un iPhone, et ceux-là ont évidemment un Mac ;-)

vendredi, 18 juillet, 2008  
Anonymous Anonyme said...

Luc, je parie que tu y as déjà mis le dernier album de Carla Gilberta Bruni Tedeschi Sarközy de Nagy-Bocsa.

Je suis étonné qu'ils ne l'activent pas sur place, c'est pas cool de partir du magasin avec une brique.

vendredi, 18 juillet, 2008  
Blogger Patrick said...

Pas pour dire, mais je trouve qu'il est très noir, ton iPhone blanc... Ils n'ont pas pensé qu'il y avait deux coques, sur un téléphone (pas juste la coque arrière) ?

vendredi, 18 juillet, 2008  
Blogger Patrick said...

Pour l'album de Carla, je suspecte que c'est Luc qui a acheté les 50 exemplaires vendus à Avignon. Il va falloir encore en acheter, Luc, car les ventes sont molles...

Peut-être que Carla devrait les faire dédicacer par Nicolas, ça boosterait peut-être les ventes auprès des inconditionnels (même sourds), et ces albums deviendraient des "collectors"...

vendredi, 18 juillet, 2008  
Blogger Luc said...

Ca y est, je l'ai activé. Ca marche !

Mais, je l'ai remis dans la boîte (que je ne dois ouvrir que pour mon anniversaire ... hé hé hé ).

vendredi, 18 juillet, 2008  
Blogger Patrick said...

Joyeux anniversaire, Luc !

Bon, un jour de retard, c'est encore d'actualité, non ?

mardi, 22 juillet, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home