Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 17 juin 2007

Le deuxième tour des législatives 2007

projection TF1 21 heures.jpg

Voici l'estimation 21 heures de TF1 (TNS Sofrès).

Et voici le rappel de la composition de l'assemblée sortante :

Assemblée sortante.jpg

Le taux d'abstention est resté stable à 39,5%, contre 39,58% au premier tour des législatives.

Quelques élus notables : Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, François Bayrou, François Hollande, jean-Louis Bianco.
Quelques battus notables : Marine Le Pen, Jean-Pierre Chevènement.

Alain Juppé est battu, et présentera sa démission lundi à Nicolas Sarkozy. Décidément, il n'est pas fait pour faire de la politique, lui !

Résultats pour Audierne :
- Annick Le Loch (PS) : 51,01% élue
- Hélène Tanguy (UMP) : 48,99% battue

Résultats pour Barbentane :
- Bernard Reynès (divers droite) : 61,65% élu
- Léon Vachet (député UMP sortant) : 38,35% battu

Résultats pour Pernes :
- Jean-Michel Ferrand (UMP) : 64,47% réélu
- Nadine Perris (PS) : 35,53 % battue

Résultats pour Piriac :
- Christophe Priou (UMP) : 57,85% élu
- Adeline L'Honen (PS) : 42,15% battue

Bon, eh bien voilà : ce resultat est parfait : l'UMP a la majorité pour 5 ans, et le PS s'en sort suffisamment bien pour être une vraie opposition à l'assemblée nationale.

Pour en savoir plus :
1. Elections Législatives - Live (Yahoo.fr)
2. Résultats Législatives - Elections 2007 (LCI.fr)

Crédit infographie : AFP

Libellés :

8 Comments:

Blogger BruZ said...

Résultats parfaits ??? La perfection n'aurait-elle pas plutôt été la parfaite représentation des électeurs français ?... à savoir des députés du FN, de la LCR, bien plus de députés MoDem et moins du PCF ?
Non, ce résultat n'est pas parfait.

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Jack said...

Bon, les sondeurs, encore une fois, se sont plantés. On se demande bien pourquoi nos journaux continuent de nous abreuver de sondages...
Où est passé le tsunami ?
J’en suis assez comptant, car à écouter ces foutus sondages, il n’y aurait même plus besoin d’aller voter.

On note aussi que ce mode de scrutin conçu pour donner des majorités claires lamine les petits partis et ne donnent pas la majorité au groupe qui détient le plus de voix à l’échelon national...avec l’aide du découpage électoral.

Il reste que la route de l’action est maintenant ouverte à cette nouvelle majorité, rendez vous dans cent jours...

Sarkozy nous aura au moins débarrassés d’un président calamiteux :
Celui qui dissous l’assemblée favorable pour en donner une nouvelle à l’opposition...
Celui du référendum sur l’Europe, qu’il perd et qui reste en place, mettant ainsi l’Europe en panne.

Et qu’on ne vienne me parler ici de la supposée adhésion de la France à l’intervention américaine en Irak si Sarkozy s’était trouvé être président : c’est du domaine des supputations, pas des faits.

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger apollo said...

c'est Dallas cette soirée électorale.
Des repris de justice remis à l'ombre (Carignon-Juppé), un divorce en direct, et plein de gens heureux :
encore une fois on avait l'impression que tout le monde avait gagné ce soir...
En tout cas côté socialiste , cete semi-victoire confirme mes craintes : on est reparti pour un tour avec Hollande qui ne parle plus de démission, fabius qui a brillament déclenché la polémique tva, royal qui règle ses comptes et Dsk qui croit plus que jamais pouvoir prendre le parti.

Vive les éléphants !

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Greg2007 said...

En tout cas il y a au moins eu un semblant de justice ce weekend: le delinquant Juppé s'est fait dégager.

Sérieux vous avez vraiment cru qu'il etait fait pour l'écologie, lui qui a cédé aux lobbies agro-alimentaires car il ne voit rien de dangereux aux cultures transgéniques. (Ce n'est qu'un exemple, il y en a d'autres.)

Idem pour Klarsfeld, dégagé à son tour. Parachuté par Sarko dans un arrondissement qu'il ne connait même pas dont il se fout c'était pas très malin.
Bah, il lui reste les boites de nuit...

Quelle misère la France d'Apres de Sarkozy!
Des célébrités pour beaufs, des neuneux, des milliardaires, des anciens condamnés, des débauchés mondains...
Et tout ça pour gouverner la France.

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Bon, ben moi, je trouve que tout est bien.

- Nicolas a sa majorité, c'est bien, puisque c'est lui qui a été élu Président.

- Le PS a sauvé les meubles, et c'est bien parcequ'il représente quand même une petite moitié des français.

- Mon chouchou à moi a quand même placé quatre pions, là où on parlait d'un mouvement mort-né.

- Le repris de justice Juppé a été écarté et je trouve ça sain.

- L'escroc Carignon a été balancé et je trouve ça sain.

- Seule ombre au tableau, le repris de justice Emmanuelli a gagné.

Je trouve que cette Assemblée ressemble à la France, en tout cas bien plus que ce qu'on nous annonçait, et je suis très content.

J'espère que cette Assemblée fera maintenant un travail constructif, et qu'il en sortira des propositions et des lois raisonnables et bonnes pour le pays.

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Jack said...

Je relis les commentaires, et vous l'aurez compris en "comptant" les sièges, je suis assez content...comme Patrick!

(J'en rougis de honte...)

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Au passage, je compatis avec les instituts de sondage du style OpinionWay qui ont vite dû remballer leur simili sondage nous apprenant que nous étions tous ravis du tsunami bleu ;-)

C'est dur, le métier de sondeur !

lundi, 18 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

C'était assez drôle de suivre dimanche soir les résultats à la télé et de suivre les commentaires des hommes et femmes politiques. Les vainqueurs faisaient la gueule, et les perdants exultaient ! Assez surréaliste, non ?

lundi, 18 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home