Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 10 janvier 2008

Clara Rojas et Consuelo Gonzalez sont enfin libres !

Clara Rojas.jpg

Les deux otages des FARC, Clara Rojas, collaboratrice de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, et l'ex-parlementaire Consuelo Gonzalez ont retrouvé la liberté et ont été récupérées à bord de deux hélicoptères de la Croix Rouge, puis acheminées à Caracas à bord d'un jet. Là, elles ont été accueillies par le président vénézuélien Hugo Chavez qui a orchestré toute l'opération.

Rojas.jpg

L'opération a été menée dans la jungle à partir de l'aéroport colombien de San José de Guaviare, à 300 kilomètres au sud-est de Bogota, où se sont posés jeudi matin les deux hélicoptères vénézuéliens qui ont ensuite redécollé pour aller chercher les otages.

Les opérations militaires ont également été interrompues dans cette région entre 11h00 GMT et 23h00 GMT sur ordre du président colombien Alvaro Uribe, en vue de faciliter l'opération.

Clara Rojas, 44 ans, principale collaboratrice de l'ancienne candidate à la présidence Ingrid Betancourt, avait été capturée avec elle le 23 février 2002.

Consuelo Gonzales.jpg

L'ancienne parlementaire Consuelo Gonzalez, 57 ans, avait été enlevée par les FARC le 10 septembre 2001.

Par ailleurs, des tests ADN ont confirmé que l'enfant, âgé de trois ans, qui avait été remis en juillet 2005 à un orphelinat de Bogota était bien Emmanuel, le fils de Clara Rojas né en captivité d'une liaison avec un guérillero marxiste.

Saluons cette libération, en espérant qu'elle annonce la libération d'Ingrid Bétancourt que nous attendons tous depuis cinq ans.

Pour en savoir plus :
1. Clara Rojas et Consuelo Gonzalez ont été libérées par les Farc (Le Monde)
2. Deux otages colombiennes des Farc libérées (AFP)
3. Emmanuel est bien le fils de Clara Rojas (Le Nouvel Obs)
4. Ingrid Betancourt otage depuis 4 ans (Chez Luc - 23 février 2006)
5. Ingrid Betancourt est toujours vivante (Chez Luc - 1er décembre 2007)
6. Fédération Internationale des Comités Ingrid Betancourt (site officiel)

Sur le même sujet :
1. Florence est rentrée en France ! (Chez Luc)
2. Une vielle tradition barbaresque (Chez Luc)

Crédit photos : AFP et Gregorio Marrero

4 Comments:

Blogger Audrey H. said...

Le sourire de la liberté !

Et bé, on est content pour Clara (et Consuelo).

jeudi, 10 janvier, 2008  
Blogger Alexandréa said...

En voilà une belle nouvelle, on n'y croyait plus !

jeudi, 10 janvier, 2008  
Blogger Patrick said...

Bon. Gardons à l'esprit que le chef des FARC, Manuel Marulanda Vélez (Pedro Antonio Marín), alias Tirofijo (« Tir précis ») est une authentique ordure de la pire espèce.

jeudi, 10 janvier, 2008  
Blogger Jack said...

Patrick : je partage ton point de vue. Les FARC sont des preneurs d'otage professionnels, ce qui signifie que pour eux le "marché aux otages" est ouvert et qu'il n'ont qu'à se servir. Leur nouvelle clémence n'est sans doute pas sans contre-partie.
Il faut donc bien se garder de les remercier, voir de les soutenir indirectement en accusant le gouvernement colombien de ne pas jouer le jeux.
Les otages sont victimes des FARC pas du pouvoir colombien : pardon de rappeler cette évidence que beaucoup de commentateurs m'ont semblé avoir perdue de vue ces dernières semaines.
Bien sur nous ne pouvons que partager la joie des otages libérés et de leur famille.

vendredi, 11 janvier, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home