Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 2 août 2008

A propos de la Chine et d'Internet



On le sait bien, communisme et liberté sont deux concepts antagonistes. Et la Chine est un des derniers bastions communistes, avec la Corée du Nord, Cuba et quelques autres. Et internet, c'est le symbole de la liberté. Du coup, la rencontre d'un régime totalitaire et d'un média ouvert sur la planète a donné lieu a des clashes retentissants depuis le début. On se souvient de la tristement célèbre condamnation à dix ans de prison du journaliste chinois Shi Tao suite à la dénonciation de Yahoo !.

A l'ouverture du centre de presse international de Pékin, pour les jeux olympiques, les journalistes ont pu constater qu'internet était censuré. Par exemple, ils n'avaient pas accès au site de la BBC, qui est, comme chacun sait, un site hautement subversif !

"Seuls quelques sites sont verrouillés, principalement parce qu'ils enfreignent le droit chinois", a déclaré Sun Weide, le porte-parole du comité chinois d'organisation des JO. "Nous espérons que les médias étrangers pourront respecter les lois et règlements de la Chine."

"Comme d'autres pays, la Chine gère l'internet en fonction de ses lois"
, a-t-il insisté. "Nous n'autorisons pas l'accès à des sites diffusant des informations illégales ou portant atteinte à nos intérêts nationaux."

Ils doivent être ravis, à la BBC !

Ceci dit, pour se connecter depuis la Chine à n'importe quel site, rien de plus simple.

J'explique. Certains d'entre vous ont remarqué que Yahoo ! (toujours eux, ces enfoirés !) vous interdit désormais aux français de consulter directement www.yahoo.com, leur site américain. Si vous tapez cette adresse sur votre navigateur, yahoo vous renvoie d'office sur la version française de Yahoo. Pour aller sur la version américaine, il vous faut cliquer sur le bouton jaune dans la colonne de gauche "Plus de Yahoo!", qui ouvre une fenêtre dans laquelle www.yahoo.com apparaît. Et là, si vous cliquez dessus vous vous retrouver sur le site américain. Pas moyen d'avoir un accès direct à yahoo.com (sympa pour les américains résidant en France !)

Eh bien, pour avoir un accès direct à yahoo.com, il suffit de lui faire croire que vous êtes américain. Il suffit pour cela de se connecter à un "proxy" américain, qui, lui, va se connecter à Yahoo. Pour se connecter à un proxy américain, vous pouvez aller par exemple sur Public CGI , et suivre les instructions.

Voili, voilà.

Et, en attendant, juste pour "faire plaisir" au gouvernement chinois, je vous propose en avant première la répétition de la cérémonie des jeux.

Hé hé hé ...

Pour en savoir plus :
1. La Chine censurera l'internet pendant les JO, contrairement à sa promesse (AFP)
2. JO-2008: la Chine inflexible sur le contrôle de l'internet (AFP)
3. JO-2008: Levée partielle de la censure sur internet pour les médias (AFP)
4. Yahoo! envoie Shi Tao en prison pour dix ans (Chez Luc)

Crédit vidéo : News Ltd, Australia

9 Comments:

Blogger Jack said...

Grandiose la cérémonie.
Luc pour bien faire il faudrait donner la recette en chinois ou même en anglais afin de redonner un souffle de liberté aux internautes de l'empire du milieu...

samedi, 02 août, 2008  
Blogger Patrick said...

Nul doute que Nicolas nous racontera tout ça, vu qu'il sera un peu tout seul à la cérémonie d'ouverture...

P.S. : Décidément, Jack, ton imagette est vraiment de circonstance !

dimanche, 03 août, 2008  
Blogger Jack said...

Oui Patrick, j'ai décidé de changer provisoirement de look pour fêter l'événement.
C'est ma manière de se rappeler que la Chine est une dictature militaire : qui sais j'aurais peut-être pu faire une belle carrière de dictateur là-bas!
Espérons en tout cas que l'histoire ne bégaille pas et que ces jeux olympiques ne préfigurent pas la III ième ...
La manière dont tout le monde sert la soupe aux communistes chinois me rappelle quelque chose genre jeux olympiques de Berlin...
Tiens Alexandre Soljenitsyne s'en est allé...c'est bientôt que nous pourrons lire les mémoires de son alterego chinois, croyez vous?

lundi, 04 août, 2008  
Blogger Luc said...

@ Jack : Faut reconnaître, tu t'es fait une belle tête de Garde Rouge !

Si je t'entendais sonner à ma porte, en l'ouvrant, je dirais : "Non, c'est pas ici, c'est en face !"

lundi, 04 août, 2008  
Blogger Luc said...

A lire pour ceux qui sont coincés en Chine : Conseils aux journalistes et aux athlètes qui partent en Chine afin d’accèder librement à Internet (merci à Vicnent)

lundi, 04 août, 2008  
Blogger Jack said...

1-normal tout ce que je porte sur cette photo est autenthiquement acheté en Chine.
2-Les lunettes noires et le soleil de midi en rajoutent façon Jaruzelski...

lundi, 04 août, 2008  
Blogger Luc said...

@ Jack : "tout ce que je porte sur cette photo est autenthiquement acheté en Chine."

Ah ? En Chine aussi, il vendent des trucs "Made in China" ?

lundi, 04 août, 2008  
Blogger Véronique S said...

SuperJack est arrivé!
Donc, le temps des jeux, tu as décidé de te déguiser en chroniqueur maoïste de chez Laurent Ruquier?
Très réussi, la ressemblance est troublante...
Mais promis, hein! Après, tu reviens nous faire un grand sourire.
;-)

samedi, 09 août, 2008  
Blogger Jack said...

Vous avez tous vu la cérémonie d'ouverture, je présume...
Alors, bluffant n'est-il pas?
On peut dire sans se tromper qu'aucun pays n'avait fait aussi bien avant.
Par contre j'ai quelques critiques (pardon Mr Sarkozy, mais la critique c'est le don des français ; et oui on n'est pas des "béniouioui")
Je ne fais pas mes compliments au réalisateur pour ce qui concerne le défilé : à plusieurs reprises nous avons pu admirer les pieds des athlètes. Voulait-il montrer qu'ils étaient chaussés made in China?
Les gros plans sur la foule des athlètes français suants étaient un peu longs.
Quelques petites sautes d'image aussi :
problèmes de satellite ou coupures du au léger décalage permettant à la censure d'opérer en cas de "dérapage".
Quant aux commentaires du gros Douillet pour meubler, ils auraient été avantageusement remplacés par des informations centrées sur les pays défilant ou sur la Chine : pourquoi faut-il que le sport et la culture soit toujours opposés. Les sportifs seraient-ils tous des veaux? Ou voudrait-on continuer de nous abreuver de "pain et de jeux"?
Comme au temps de la Rome antique.

dimanche, 10 août, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home