Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 8 décembre 2006

"Flight Patterns" par Aaron Koblin



Pour cette "vidéo du vendredi", j'ai choisi l'évasion.

Regardez bien le clip ci-dessus réalisé par Aaron Koblin.

"Flight Patterns" représente la visualisation des vols de lignes aériennes régulières au-dessus des Etats-Unis. Ces images sont le résultat du projet Celestial Mechanics conduit par Scott Hessels et Gabriel Dunne. Les données de la FAA représentant les avions en vols ont été traitées par un programme spécial, et ça donne ce clip extraordinaire et superbement relaxant, donc parfait pour un vendredi soir ...

Moi, ça me fait planer, pas vous ?

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "Man of Constant Sorrow" par Soggy Bottom Boys (1er décembre)
2. "Blues for Salvador" par Carlos Santana (24 novembre)
3. "Amateur" par Lasse Gjertsen (17 novembre)
4. "Noah" par Bill Cosby (10 novembre)
5. "New York state of mind" par Shirley Bassey (3 novembre)

Le top dix :
1. "Where The Streets Have No Name" par U2
2. "Cherish The Day" par Sade
3. "Behind" par Laquer
4. "And I’m Telling You I’m Not Going" par Bianca Ryan
5. "Fire" par Jimi Hendrix
6. "Dream On" par Depeche Mode
7. "Tom's diner" par Suzanne Vega
8. "So What" par Miles Davis
9. "Are You Going With Me?" par Pat Metheny
10. "Blues for Salvador" par Carlos Santana

Crédit vidéo : Aaron Koblin via neatorama

Libellés : ,

6 Comments:

Blogger Jack said...

Si j'ai bien lu le chiffre en bas à gauche on dépasse 17000 avions en l'air simultanément : voilà qui fout le vertige en effet.

vendredi, 08 décembre, 2006  
Blogger Patrick said...

Alors voyons voir... Un avion tel que l'Airbus A340 emporte 200 tonnes de kérosène. Multiplié par 17 000, ça nous fait donc 3 400 000 tonnes de kérosène. Dont les produits de combustion partent allègrement et directement dans l'atmosphère chaque jour. Et il faut au moins doubler si ce n'est tripler ce chiffre pour tenir compte du trafic non américain...

Je me demande si c'est très neutre sur l'atmosphère, tout ça...

Ce ballet d'avion est plus inquiétant que relaxant, je trouve...

samedi, 09 décembre, 2006  
Blogger Jack said...

Les 17000 avions incluent forcément tous les petits coucous américains, si tu fais le calcul en nombre de passagers, mettons pour faire un compte rond 100 p x 17000 çà fait 1.7 millions de pélerins en l'air en même temps soit prés de 1% de la population : je veux bien que les américains prennent l'avion comme le bus , mais quand même...

samedi, 09 décembre, 2006  
Blogger Audrey Hepburn said...

@ Luc:
Un petit film qui vous laissse complètement décontracté(e)... C'est si rare! :)
Tu nous en trouves un chaque vendredi, et je serai zen tous les week-ends! ;-)

@ Patrick:
"Je me demande si c'est très neutre sur l'atmosphère, tout ça..."
Je crois me souvenir avoir lu à ce propos que les jours d'après le 11 septembre 2001, suite à l'interruption du trafic aérien civil, les métérologues américains avaient relevé une chute de la température de l'atmosphère significative.

samedi, 09 décembre, 2006  
Blogger Patrick said...

Jack, les ricains, ils sont maintenant plus de 300 millions, donc on est à 0,6% de la population en vol à un instant donné.

J'ai trouvé ceci dans l'Internet, qui confirme l'ordre de grandeur...

"""" WASHINGTON, Nov. 3, 2006 – The Air Transport Association of America (ATA), the industry trade organization representing leading U.S. airlines, is forecasting that 25 million passengers – an average of more than two million per day – will travel globally on U.S. airlines during the 2006 Thanksgiving holiday season spanning Friday, Nov. 17 through Tuesday, Nov. 28. """"

Si ce que dit Audrey est vrai, ça tendrait à confirmer un effet non négligeable sur le climat...

samedi, 09 décembre, 2006  
Blogger Jack said...

@Patrick : tu as raison, je les voyais encore 200 millions. C'est vrai que le population nord américaine grimpe assez vite...et que je ne vois pas le temps passer.
Donc tes estimations en millions de tonnes de kérosène sont hélas plausibles.
Il est temps que tout ce petit monde passe à la Videocom!
Mais si çà marche aussi mal que ce que j'ai vu jusqu'à présent, on est pas prêt d'arrêter les voyages polluants.

samedi, 09 décembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home