Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 20 février 2009

"Ethereal Mood", par Jean-Luc Ponty


lien direct vers YouTube


C'était pendant l'été 1986 dans la Silicon Valley. Nous étions quelques développeurs français à travailler pour Apple, dans une villa louée sur les hauteurs de Saratoga, avec Cupertino à nos pieds. Le discman de Sony venait de sortir, et nous écoutions des CDs avec un casque en débuggant du code, avec chacun son discman et sa zique préférée. Mon bureau était face au jardin, et, de temps en temps, je pouvais contempler un colibri qui venait butiner des fleurs juste sous mon nez.

Une des musiciens que j'écoutais à l'époque, c'était Jean-Luc Ponty. Je m'étais acheté "Cosmic Messenger" (1978), "Individual Choice" (1983) et "Open Mind" (1984).

Le morceau que je vous propose ce soir est un extrait d'un concert de la fin des années soixante dix. Le morceau qu'il joue au début, c'est "Ethereal Mood", de son album "Cosmic Messenger".

Quand j'écoute cette musique, je me revois descendre dans la salle de développement à trois heures du mat (décalage horaire oblige) pour aller développer une routine géniale qui m'est venue à l'esprit. La salle est dans le noir, juste éclairée par les écrans d'ordinateurs qui restaient tout le temps allumés. Je me mets le casque sur la tête, et je commence à écrire du code dans le secret de la nuit ... jusqu'à ce que Riton, ou Luc, ou Stéphane débarque aussi avec un mug de café noir à la main !

Sweet memories ...

Bon week-end à tous !

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "Housewarming" (Pub Heineken), par Bart Timmer (13 février)
2. "Life's for sharing" (Pub T-Mobile), par Michael Gracey (6 février)
3. "Se déchirer dans sa chambre", par MattRach (30 janvier)
4. "Paris", par Friendly Fires (23 janvier)
5. "L'amour sorcier", par Claude Nougaro (9 janvier)

Le top dix :
1. "Pure Devotion" par Freeloader
2. "Déjà Vu", par Crosby, Stills & Nash
3. "Two months off", par Underworld
4. "Alice", par Nick Bertke
5. "Novelty Waves", par Biosphere
6. "Cowgirl", par Underworld
7. "Chan Chan", par le Buena Vista Social Club
8. "Voodoo chile (slight return)", par Jimi Hendrix
9. "Le cafard des fanfares", par Ours
10. "Where The Streets Have No Name" par U2

Crédit vidéo : radiomix

Libellés :

5 Comments:

Blogger Jack said...

Les colibris, je prends : je voudrais voir ces oiseaux avant de ne plus être en mesure de voyager...

dimanche, 22 février, 2009  
Blogger Véronique S said...

@ Jack : je crois qu'il est possible que des parcs ou zoos français abritent des colibris!
:-)
Peut-être juste une balade plutôt qu'un voyage?
je te le souhaite
;-)

dimanche, 22 février, 2009  
Blogger Jack said...

Tu en connais des parcs zoologiques avec colibris?

dimanche, 22 février, 2009  
Blogger Véronique S said...

@ Jack : Il existe des serres tropicales dans certains grands zoos européens. Avec un peu de chance, la France est dans le lot.
Je n'en sais pas plus; Je vais essayer de voir sur le net
(si ça se trouve, il y en a au Marineland d'Antibes, il y a 10ans, ils avaient déjà une serre de papillons tropicaux)
Gardons espoir!
;-)

dimanche, 22 février, 2009  
Blogger Patrick said...

Colibris, colibris... J'en ai vu pour de vrai... Mais où diable était-ce ? ? ? Peut-être à la Martinique... Jack, vas-y vite avant que nous ne devenions "personna non grata" * dans ces îles !

* ce qui est, à vrai dire, déjà un peu le cas, je trouve...

mercredi, 25 février, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home