Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 19 décembre 2008

"Voodoo chile (slight return)", par Jimi Hendrix


lien direct vers YouTube


Les poupées vaudous, on en a beaucoup parlé ces derniers temps. Alors, pour rester dans le ton, je vous propose un morceau interprété par Jimi Hendrix, le meilleur guitariste de tous les temps (dixit le magazine américain Rolling Stone) : "Voodoo chile" (slight return), extrait de son double LP "Electric Ladyland" (1968).

Je vous propose ce soir la version de son concert live de Berkeley du 30 mai 1970, considérée par beaucoup comme sa meilleure interprétation, devant Atlanta (concert du 4 juillet 1970), Woodstock (concert du 18 août 1969) et le Royal Albert Hall de Londres (concert du 24 février 1969).

Yeahhh !

Bon week-end à tous !

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "Beautiful", par Christina Aguilera (28 novembre)
2. "Womanizer", par Britney Spears (7 novembre)
3. "Cowgirl", par Underworld (31 octobre)
4. "Chan Chan", par le Buena Vista Social Club (15 août)
5. "Déjà Vu", par Crosby, Stills & Nash (18 juillet)

Le top dix :
1. "Pure Devotion" par Freeloader
2. "Two months off", par Underworld
3. "Alice", par Nick Bertke
4. "J'étais là", par Zazie
5. "Novelty Waves", par Biosphere
6. "Plus grandir", par Mylène Farmer
7. "Rockstar", par Nickelback
8. "Der Letzte Tag", par Tokio Hotel (warp mix)
9. "Le cafard des fanfares", par Ours
10. "Where The Streets Have No Name" par U2

Crédit vidéo : abe084

Libellés :

11 Comments:

Blogger Patrick said...

Luc, ce qu'on attend tous, c'est ta propre interprétation avec ta nouvelle guitare...

vendredi, 19 décembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Je persiste à préférer l'interprétation de Térez Moncalm d'une autre chanson de cet album de Jimmy Hendrix nommé Woodoo Child (Slight Return) - dérivée de Woodoo Chile, qu'on peut savourer librement ici (choisir Woodoo Child).

J'adore particulièrement le "scat" (remplacement des mots par des onomatopées - un genre qu'on attribue à Louis Armstrong en 1926 alors qu'il avait oublié les paroles d'une chanson) au milieu de son interprétation...

samedi, 20 décembre, 2008  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Effectivement, Térez Montcalm, c'est quelque chose ! Et je garde en mémoire son incroyable interprétation de Sweet Dreams.

Par ailleurs, je m'avais gouré : le titre du morceau joué par Jimi de ce soir, ce n'est pas "Voodoo chile", qui dure plus d'un quart d'heure, mais bien "Voodoo chile (slight return)", qu'on trouve à la fin de la deuxième face du premier disque. J'ai rectifié le titre.

A propos, le titre sur la pochette d'origine est bien "Voodoo chile", et non pas "Voodoo child" comme on peut le voir sur Wikipedia (et encore moins "Woodoo child" !)

dimanche, 21 décembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Voodoo chile, c'est psychédélique, mais ça n'a pas grand sens (je suis un piment vaudou ? ? ?). Voodoo child, c'est plus banal, mais on comprend mieux (je suis un enfant du vaudou)...

J'ai vaguement le sentiment que Jimmy avait un peu forcé sur la Marie-Jeanne avant son concert - à moins qu'il ne s'agissse carrément de SLD...

dimanche, 21 décembre, 2008  
Blogger Luc said...

@ Patrick : "chile", ça veut dire "child" en argot noir américain. (n'oublie pas que Jimi Hendrix est un noir).

Rien à voir avec le "chili con carne", donc ...

Si t'as des problèmes avec certains argots spécifiques américains, demande-moi.

;-)

(par contre je suis nettement plus mauvais avec les argots britanniques ...)

dimanche, 21 décembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Ah, bon sang mais c'est bien sûr... Chile = Child en argot Blak !

Mais mon "Merriam-Webster's Collegiate Dictionary" ne fait pas état de ce genre d'argot. Je te crois donc sur parole !

dimanche, 21 décembre, 2008  
Blogger Jack said...

Je suis admiratif, devant une telle maitrise des dialectes anglo-saxons...en tous cas il déménage avec sa guitare, il assure un max.
Patrick, remarque bien que la Martin de Luc n'est pas une guitare électrique et que donc c'est autre chose...

dimanche, 21 décembre, 2008  
Anonymous Anonyme said...

Par contre ici ce n'est pas Voodoo Chile mais bien Voodoo Child (slight return), comme l'a dit l'auteur de l'article Voodoo Chile dure 15min, présente sur Electric Ladyland, et enregistré tôt le matin en seulement trois prises. Il faut écouter les deux chansons pour se rendre compte de la différence. Mais sans faire le donneur de leçon, loin de moi l'idée, c'est bien Voodoo Child (slight return), j'ai le DVD du concert et même sur le DVD ils font l'erreur de mettre Voodoo Chile...

jeudi, 25 décembre, 2008  
Blogger Luc said...

@ Anonyme :

Deux choses :

(1) On est bien d'accord. C'est bien "Voodoo Chile (slight return)" dont il s'agit, et non pas "Voodoo Chile". J'avais rectifié dans le troisième commentaire : "Par ailleurs, je m'avais gouré : le titre du morceau joué par Jimi de ce soir, ce n'est pas "Voodoo chile", qui dure plus d'un quart d'heure, mais bien "Voodoo chile (slight return)", qu'on trouve à la fin de la deuxième face du premier disque. J'ai rectifié le titre."

(2) Le titre donné par Jimi c'est bien "Voodoo Chile (slight return)", et non pas "Voodoo Child (slight return)". Pour t'en convaincre, clique sur le lien suivant : photo du dos de la pochette originale d'Electric Ladyland (©Polydor 1968) ...

lundi, 29 décembre, 2008  
Blogger Patrick said...

A mon avis, Mattrach fait presque aussi bien... Ce petit jeune fait un tabac sur YouTube - 30ème au classement mondial semble-t-il...

Au fait, où en est-tu, avec ta guitare, Luc ?

vendredi, 23 janvier, 2009  
Blogger Patrick said...

Et là, MattRach est pas mal non plus , je trouve...

Qu'en pense notre guitariste de service ?

vendredi, 23 janvier, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home