Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 12 mai 2008

Le lundi de Pentecôte est à nouveau férié

On s'en souvient, c'est dans les circonvolutions du cerveau labyrinthique de l'inénarrable Jean-Pierre Raffarin, sous la présidence de l'impérissable Jacques Chirac, conseillé par le machiavélique Dominique de Villepin, qu'était né l'idée fumeuse du Lundi de Pentecôte qui était chômé, sans être chômé, tout en étant chômé.

Raffarin, vous vous souvenez ? Mais si, c'est celui qui avait déclaré à propos du référendum pour la Constitution Européenne (encore une bonne idée à Chirac !) : «The yes needs the no to win against the no !».

Alors, ça fait trois ans que cette mesure ubuesque nous mettait un pataquès pas possible.

Eh bien, c'est fini. Retour au bon sens : le Lundi de Pentecôte est férié pour tout le monde, et on enlève à tout le monde un jour de congés.

La vie est assez compliquée comme ça. Merci à François Fillon qui a compris qu'en politique aussi, on pouvait faire simple si on voulait !

Pour en savoir plus :
1. Le lundi de Pentecôte redevenu chômé, les entreprises peuvent choisir la date de la journée de solidarité (Le Monde)
2. Le lundi de Pentecôte (Chez Luc - janvier 2005)
3. Le lundi de Pentecôte à Raffarin (Chez Luc - avril 2005)
4. Le lundi de Pentecôte : ferié ou pas ? (Chez Luc - juin 2006)
5. La pagaille du lundi de Pentecôte (Chez Luc - mai 2007)

3 Comments:

Blogger efbe said...

Sauf que dans une minorité d'entreprises, pour faire simple, et éviter le "je rattrape un jour gratuit un autre jour, dans l'année,y compris un jour férié si je veux -mais pas le 1er mai- et en plusieurs fois aussi c'est possible", ben on préfère faire comme ces dernières années : bosser le lundi de Pentecôte. Et j'en suis...
Résultat : tout les clients sont en congés, ou presque, et on n'a quasiment rien à faire. (Du coup, je commente au lieu de bosser, j'ai honte, presque).

lundi, 12 mai, 2008  
Anonymous Greg2007 said...

Tu te trompes Luc, le lundi de pentecôte n'est pas férié pour tout le monde.
Je trouve au contraire que rien n'a changé du tout. Que ce soit le lundi de pentecôte ou un autre jour, au final ça revient au même je trouve.

J'ai fait moi aussi parti des glands qui ont travaillé par ce si beau jour.
Comme par hasard, aucun de nos patrons n'a pointé le bout de son nez aujourd'hui alors qu'ils nous ont rabaché qu'il fallait que nous soyons tous là aujourd'hui...

mardi, 13 mai, 2008  
Anonymous Greg2007 said...

Raffarin, ce serait pas par hasard le larbin que Sarko a envoyé très récemment en Chine pour faire des courbettes et jouer les soumis devant les dirigeant chinois? Pour une histoire de flamme qui ne représente plus rien?

Il en était rentré avec une belle phrase hautement symbolique et porteuse de bonheur "La chine a quitté la route de la dictature".
C'est tellement beau! On dirait presque du Sarkozy!

Quand l'hypocrisie devient un art...

mardi, 13 mai, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home