Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 24 mai 2009

Si Claude Allègre rentre au gouvernement, je rentre en résistance !



Pendant la campagne des présidentielles 2007, j'ai soutenu la candidature de Nicolas Sarkozy, pensant qu'il était le plus crédible pour mener la nécessaire révolution écologique pour préserver l'avenir de notre belle planète.

Jusqu'ici, je pensais avoir eu raison, mais je commence à avoir de sérieux doutes. La loi Grenelle 1 a certes été votée en novembre 2008, mais Jean-Louis Borloo me semble faire du sur place, et je n'ai toujours pas digéré l'éviction de la courageuse Nathalie Kosciusko-Morizet.

Et là, voici venir la cerise sur le gâteau ! On parle de l'arrivée possible de Claude Allègre au gouvernement.

Rappelons que Claude Allègre est un négationiste notoire du réchauffement climatique. Il s'oppose haut et clair aux conclusions des 2.500 scientifiques du GIEC sur ce sujet.

Alors, si ce monsieur rentre au gouvernement, pour Nicolas Hulot, ce serait "un bras d'honneur aux scientifiques" et "un signal tragique". Pour José Bové, l'arrivée de cet "anachronisme scientifique serait un très mauvais signe pour l'écologie".

Et, pour moi, ce serait une trahison, pure et simple.

Nota : Ce billet a été écrit à l'attention très précise de Nicolas Princen, l'oeil de Nicolas Sarkozy sur le web, pour qu'il passe le message. A bon entendeur, salut !

Pour en savoir plus :
1. Allègre au gouvernement ? Un «signal tragique» pour Hulot (Le Figaro)
2. Hulot: "L'Europe doit entraîner la révolution climatique" (JDD)
3. Bové: Claude Allègre,"un anachronisme scientifique" (AFP)
4. Comment voter pour le Pacte Ecologique de Nicolas Hulot ? (Chez Luc - avril 2007)

Crédit photo : AFP

38 Comments:

Blogger Luc said...

Mercredi soir, j'ai regardé "Ushuaïa Nature" sur TF1 (la seule émission que je regarde sur cette chaîne).

C'était sur la Zambie et la Namibie et sur le peuple des Himbas dans la région du Kaokoland. Comme d'habitude, c'était absolument magnifique, surtout en HD.

Et, après avoir expliqué comment ces peuples du désert et les animaux qui vivaient là arrivaient à s'en sortir, il a conclu son émission par ces mots qui devraient en faire réfléchir plus d'un :

"C'est étonnant de remarquer que ceux qui n'ont rien s'accommodent de tout, et ceux qui ont tout ne s'accommodent de rien."

dimanche, 24 mai, 2009  
Anonymous Anonyme said...

Malheureusement Luc, c'est il y a plus de 2 ans que tu aurais du ouvrir les yeux.

Avec toutes ses casseroles, c'était pourtant facile de voir que ce type n'est qu'un imposteur, un profiteur et un traitre.
En attendant il a fait beaucoup de mal aux français, et l'image du pays a pris un sale coup.

Le pire c'est que tu voteras quand même pour lui en 2012.

Ca me fait penser aux paroles de ce clip:
http://www.youtube.com/watch?v=GXs-xQRxtLI
(c'est une parodie. Remplace juste les sauvageons par Sarko)

dimanche, 24 mai, 2009  
Blogger souklaye.sylvain said...

La confusion des genres de l’époque – liant politique, spectacle et sentimentalisme – permet à l’émotion de dicter ses vérités au doute raisonnable.
La polémique pérennise le besoin de procuration des sans pouvoirs et des rebelles éternels.
Lorsqu’il n’y a plus de frontière entre la noblesse et la simulation, le mensonge devient le principe moral de l’honnêteté.
Les belligérants profitent des dégâts collatéraux que subissent les alibis et créent des produits dérivés à durée limitée pour les hebdomadaires.
La suite :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/21/note-de-service-la-polemique-virale-pleonasme/

dimanche, 24 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Il m'avait toujours semblé évident que, lors de la campagne présidentielle, presque tous ceux qui avaient signé la Charte ne l'avaient fait que pour ne pas être désignés du doigt, mais qu'ils ne s'en sentaient aucunement engagés... Nicolas Sarkozy pas plus que les autres... Tous n'ont vu l'écologie que comme un nouveau marché, pas comme une nécessité sociétale...

Mais, maintenant, l'heure n'est plus à ces fadaises, il faut relancer la machine. Et là, les politiques qui n'ont strictement aucune culture scientifique sont à la merci de tout beau parleur à l'honnêteté douteuse... On lit ici et là qu'Allègre est devenu le gourou de Nicolas pour tout ce qui concerne la science...

Il faut revisiter la stupéfiante affaire des avions neniffleurs pour comprendre comment des politiques littéraires peuvent être floués par des pseudo-scientifiques (Giscard, lui, avait immédiatement flairé l'embrouille grâce à sa culture scientifique).

Toutefois, même si je ne partage pas toutes les positions d'Allègre, il a le mérite d'exprimer certains points de vue politiquement incorrects, mais sans doute vrais (par exemple qu'on ne peut pas se passer du nucléaire en France). En revanche, Allègre se déclare fort en faveur des cultures OGM, en assènant des argument qui prouvent son incompréhension du sujet... C'est clairement un "pseudo scientifique".

Ceci étant, Nicolas a déjà prouvé qu'il affectionne les renégats. Allègre est une bonne recrue !

dimanche, 24 mai, 2009  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Si le dégraisseur de mamouth n'a pas un livre à nous vendre, on peut lui accorder le bénéfice du doute et espérer ...

dimanche, 24 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Si je ne m'abuse, nous avons un gouvernement de "littéraires" et qui plus est de juristes. Le seul membre à formation scientifique "dure" est (devrais-je dire était) NKM (Polytechnicienne). Il y a aussi Kouchner (médecin - mais la médecine est à ranger plutôt dans les sciences "molles").

Il y a donc au gouvernement de mon point de vue un grand déséquilibre de compétences et de point de vue qui ne me semble pas de bon aloi.

D'où la facilité pour un Allègre de se mettre en avant : quelques mots de charabia pseudo-scientifique incompréhensible pour un littéraire ou un juriste, et le voilà propulsé "grand expert en toutes choses" du Président !

mardi, 26 mai, 2009  
Anonymous Anonyme said...

Autrement dit:
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.

Malheureusement il existe des citoyens qui voient et les moutons refusent toujours de les écouter.
Ils préfèrent suivre aveuglément le chef, même si ça les mène droit vers le précipice...

Après ça chiale, mais il est déjà trop tard.

mardi, 26 mai, 2009  
Blogger Luc said...

Claude Allègre votera UMP aux européennes (Le Figaro).

C'est donc un homme de droite. Aucun "intérêt" à le faire rentrer au gouvernement en tant qu'homme d'ouverture, donc.

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Bien vu, Luc ! Allègre a retourné sa veste un peu trop vite, sur ce coup-là...

A noter tout de même qu'il avait ostensiblement renoncé à sa carte du PS depuis quelques temps, en prévision dudit retournement de veste...

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Ce qui prouve que même les "scientifiques" se trompent : c.q.f.d.!

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Juste une remarque au passage : Le saltimbanque Hulot fustige le ministre académicien des sciences Allègre pour nier l'avis de 2500 "scientifiques" du GIEC.

Or, en d'autres temps, Copernic a été fustigé pour nier le consensus de tout le monde chrétien en soutenant l'héliocentrisme, tout comme Darwin a nié le consensus quasi universel relatif à la création divine ! Copernic et Darwin avaient pourtant raison...

Le nombre des suppôts d'une théorie n'est pas une preuve de vérité...

L'argument du saltimbanque ne me convainc donc pas.

jeudi, 28 mai, 2009  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Ah ? Bien, la comparaison avec Copernic !

Donc, pour toi, les 2500 cardinaux du Vatican de l'époque, c'était des scientifiques ? C'est ça ? J'ai bien compris ?

Je note quand même qu'à son époque, Copernic avait reçu le soutien de Galilée, Léonard de Vinci et Johannes Kepler qui sont beaucoup plus crédible à mes yeux que la Très Sainte Inquisition !

Sur un plan scientifique, s'entend ...

jeudi, 28 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Les Cardinaux de l'époque de Copernic étaient des gens qui étaient payés pour porter et documenter une "certaine vérité".

Tout comme les scientifiques du GIEC sont payés pour porter et documenter une "certaine vérité".

Si l'un deux (cardinal ou "scientifique") faisait mine d'émettre un doute, il serait immédiatement excommunié (cardinal) ou viré - ou contraint à la démission - pour le scientifique renégat (exemple le Docteur Christopher Landsea)...

Copernic s'est attaqué à un dogme, tout comme Allègre s'attaque à un dogme...

C'est très grave : qu'on lui coupe la tête ! - comme dirait la Dame de Pique...

Juste un point d'histoire, Luc : Galilée est né en 1564, soit 21 ans après la mort de Copernic en 1543. Quand à Kepler, il est né en 1571, soit 28 ans après la mort de Copernic. Je doute donc que ces deux génies aient pu apporter quelque soutien à ce brave Copernic, ou alors il s'agit d'un soutien très posthume !

jeudi, 28 mai, 2009  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Le point de vue de Christopher Landsea me paraît tout à fait respectable : il ne nie pas le réchauffement climatique (bien évidemment), mais il consteste la corrélation possible entre ce réchauffement climatique et la violence des ouragans du Golfe du Mexique.

Ca, OK, ça peut se discuter ...

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Landsea est sans doute un scientifique (trop) honnête, qui a claqué la porte (ou a été excommunié) lorsqu'il s'est aperçu des manipulations du GIEC sur son domaine d'expertise, celui des cyclones. Mais les autres membres (de l'église) du GIEC ont été moins scrupuleux, de peur d'être à leur tour excommuniés !

Dans sa lettre de démission, Landsea a écrit "I personally cannot in good faith continue to contribute to a process that I
view as both being motivated by pre-conceived agendas and being
scientifically unsound"
.

Landsea ? Qu'on lui coupe la tête !

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Excusez si je rabache, ce dont il est question à propos de réchauffement est de savoir si oui ou non, il est causé par l'humanité.
Le réchauffement est là, même Allègre l'admet.
Toutes les mesures censées réduire la quantité de gaz à effet de serre préconisées par le GIEC donne foi à la théorie qui consiste à imputer l'augmentation de la température à l'activité humaine.
Contester le réchauffement est juste nier ce que chacun peut voir : partout les glaces régressent.
Serait-ce parce que la température de fusion de la glace s'est élevée?

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Le GIEC utilise des méthodes méprisables. Ils spéculent en l'occurence qu'un réchauffement induira des bouleversements climatiques tels que l'augmentation des fréquences des cyclones. Ensuite, ils médiatisent le moindre cyclone et nous disent "vous voyez bien qu'on a raison, c'est bien la preuve que ça chauffe !"


Landsea a refusé de cautionner cette méprisable combine.


Qu'il y ait un changement climatique en cours est une Lapalissade, puisque le climat n'a jamais été stable. Que ce changement s'accompagne d'un réchauffement moyen ou d'un refroidissement moyen ou de pas de changement de la température moyenne du tout reste à déterminer...

Et ce n'est pas le GIEC et ses méthodes indignes qui va nous l'apprendre : pour eux, le dogme est maintenant établi, leur mission sacrée est de le défendre !

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Luc said...

@ Patrick : J'ai lu la lettre de démission de Chris Landsea, et je note avec satisfaction qu'elle est datée du 17 janvier 2005.

Je me demande quelle tête il a dû faire quand il a réalisé que la saison 2005 a été la plus violente jamais vue de mémoire d'homme en ce qui concerne justement ... les cyclones en Atlantique !!!!!

A lire : Cyclones en Atlantique : la saison 2005 (Chez Luc - 20 octobre 2005)

En fait, je pense il a dû être très vexé de s'être planté dans des proportions aussi "bibliques", et ensuite il a campé sur ses positions ...

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

En 2005, Katrina a surtout eu le mauvais goût de passer au-dessus de la Nouvelle Orléans, ce qui en a fait un évènement apocalyptique. Eu-t-il frappé quelques dizaines de kilomètres plus loin, il serait passé inaperçu, au grand dam de l'Eglise sectaire du GIEC et de ses grands-prêtres !

Au fait, depuis 2005, combien d'ouragans apocalyptiques ?

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Patrick : "Que ce changement s'accompagne d'un réchauffement moyen ou d'un refroidissement moyen ou de pas de changement de la température moyenne du tout reste à déterminer..., donc Patrick, si toutes les glaces fondent c'est sans doute pour faire plaisir au GIEC?
A moins que l'on ne nous raconte des histoires?

vendredi, 29 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

La fonte des glaces ? Ce semble bien être le cas de la banquise arctique en été. Mais elle se reconstitue à l'identique en hiver aux alentours de 12 millions de km² de banquise... Ca semble indiquer de plus grandes amplitudes de variation de températures hiver/été, mais ça n'indique pas un réchauffement global...

J'irai même jusqu'à dire que ça doit vachement cailler en hiver pour reconstituer toute cette masse de glace !

Jack, c'est vrai, les prêtres du GIEC et leurs saltimbanques (Hulot, Gore, etc.) nous racontent des bobards...

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Vendredi 29 mai vers 21 heures, interview d'un Français de la secte du GIEC. Il commente un certain rapport d'une vague association qui évoque 300 000 morts cette année dus au réchauffement. Tout y passe : ouragans, montée des eaux, désertification, inondations, et j'en oublie. Discrètement, à voix basse, il concède que les 300 000 morts sont le fait de la malnutrition, mais se reprend aussitôt à voix forte : malnutrition due au réchauffement. Ben voyons.

Non, cette histoire de réchauffement devient proprement charlatanesque. Il n'y a rien de scientifique dans ces élucubrations. Même le Pape ne dit pas autant de conneries en si peu de temps !

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Pour ceux qui s'inquièteraient de la disparition des glaces arctiques, je vous rassure, elles sont encore là, comme le montre cette image qui correspond à son état aujourd'hui même...

On peut d'ailleurs suivre l'évolution de la banquise jour après jour en piochant les images ici.

Tout ça est fourni par le site de la très officielle "Année Polaire Internationale".

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Luc said...

@ Patrick : "En 2005, Katrina a surtout eu le mauvais goût de passer au-dessus de la Nouvelle Orléans, ce qui en a fait un évènement apocalyptique. Eu-t-il frappé quelques dizaines de kilomètres plus loin, il serait passé inaperçu, au grand dam de l'Eglise sectaire du GIEC et de ses grands-prêtres !"
Si tu penses qu'en 2005 il n'y a eu que Katrina, tu as la mémoire courte. 2005 a été l'année la plus sévère de l'histoire, avec 31 dépressions (un record), 28 tempêtes (un record), 15 ouragans (un record), dont 7 de catégorie 3+ !!!

Si tu veux rafraîchir ta mémoire, tu peux lire : 2005 Atlantic hurricane season.

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Luc, tu utilises les arguments du GIEC : "L'année 2005 a été une année record pour les cyclones, vous voyez bien que ça chauffe". Toutefois, motus sur le fait que depuis lors, les cyclones se font rares... Ou encore que le cyclone le plus meurtrier a eu lieu en 1780 (27 000 morts), bien avant l'ère industrielle.

En réalité, Katrina et la saison 2005 ne prouvent rien du tout... Juste que 2005 a été une année riche en cyclones...

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Revenons à nos moutons... Alors, cette nomination d'Allègre à un super-Ministère, ça vient ou ça vient pas ? Ah, on me souffle que c'est pour après les élections européennes. Bon, alors patientons encore une dizaine de jours ! Quel suspense !

samedi, 30 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

En fait, j'ai un rêve fou : que Claude Allègre soit effectivement nommé au gouvernement, juste pour le plaisir de voir Luc "entrer en résistance" ;-)

Ca ne serait pas bien grave, car avec son franc-parler, Allègre ne tiendrait pas plus qu'un mois ou deux !

dimanche, 31 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Patrick : Dimanche, je me trouvais à Saint Véran, le village le plus haut d'Europe (2042m), là haut, cet hiver il est tombé un record historique de neige soit plus de 8 mètres, ils ont du faire venir des moyens de déneigement exceptionnels, ils ne savaient plus où mettre la neige.
J'ai des échos similaires en Italie, de manière générale des records de chutes de neige ont été constatés sur tout l'arc alpin cet hiver. Ce genre de nouvelles, pourrait donner foi aux "anti-réchauffistes", dont tu sembles faire partie, sauf que ...
Combien faudrait-t-ils d'hiver comme celui-ci pour ramener la mer de glace à son niveau de début de XXième siècle? Il est impossible de juger de l'évolution générale du climat au seul constat de phénomènes climatiques ponctuels, comme la fréquence des cyclones, une année donnée.
Par contre l'évolution, forcément plus lente, de la quantité de glace sur le globe est à mes yeux un indicateur sérieux de l'évolution du climat à moyen terme.
La photo satellite des glaces arctiques en Mai, n'efface pas la régression phénoménales des glaces en fin d'été. Régression qui permet désormais d'envisager une route maritime par le passage du nord-ouest encore mythique, il y a quelques décennies.

mardi, 02 juin, 2009  
Blogger Patrick said...

Jack, je souscris complètement à tes remarques. Les épiphénomènes ponctuels ne sont la preuve de rien du tout, surtout lorsqu'ils sont soigneusement sélectionnés pour conforter telle ou telle thèse (canicule de 2003, cyclones de 2005, etc.).

Reste les glaces de l'arctique. De fait, elles fondent davantage en été qu'auparavant. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'on est en face d'un important changement de régime climatique où les étés sont nettement plus chauds vers la zone du pôle nord, comme ce fut sans doute le cas il y a environ 1000 ans (ce qui permit aux Vikings de s'installer au Groenland et jusqu'en Terre Neuve).

Ce qui est curieux, c'est qu'un changement de telle ampleur n'est pas clairement perceptible dans notre zone tempérée... Quelle explication à cela ? Mystère et boule de gomme... Mais, de grâce, ne me parlez pas de CO² !

Jack, tu as bien compris. Je ne souscris pas à la folie réchauffiste ambiante. J'en perçois les mécanismes et les ressorts, je comprends le jeu des protagonistes, et je n'y vois rien qu'une gigantesque manipulation des esprits à l'échelle mondiale.

En revanche, je souscris pleinement aux efforts de dépollution commencés depuis plus d'une trentaine d'années en Occident. Nos usines étaient crasses, notre chauffage urbain était pouah, et nos bagnoles crachaient toutes sortes d'immondices... Les résultats sont déjà très réels pour nombre de polluants, mais on n’avait pas bien perçu que le CO² en était un aussi, et il est temps de s'en occuper sérieusement - mais pas besoin d'inventer un réchauffement pour faire cela ! Et s'il faut en passer par une taxe carbone, qu'il en soit ainsi !

mardi, 02 juin, 2009  
Blogger Jack said...

Pas plus qu'il n'est nécessaire de parler de réchauffement pour comprendre que le pullulement humain doit cesser, le plus tôt étant le mieux. En attendant ça chauffe.

mercredi, 03 juin, 2009  
Blogger Patrick said...

C'est vrai, aujourd'hui le thermomètre est monté à 25°C et la mer est à 18°C. Si pas une preuve du réchauffement climatique, ça !

mercredi, 03 juin, 2009  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Le froid n'existe pas c'est juste une notion humaine .
De grosses tombées de neige peuvent être aussi le signe d'un réchauffement.
La neige à besoin d'énormément de vapeur d'eau et une température douce autour de 273°k pour se former.

jeudi, 04 juin, 2009  
Blogger Jack said...

C'est bien vrai: tout cela ne sont que des perceptions bien humaines, comme nous, (enfin ce qu'il en reste).
C'est combien la température moyenne de l'univers, déjà ?
Il doit bien y avoir un humain qui l'a calculé (avec l'approximation qui caractérise toute mesure humaine)

jeudi, 04 juin, 2009  
Blogger Patrick said...

De grosses tombées de neige peuvent être aussi le signe d'un réchauffement.

Paradoxal, mais vrai. C'est ainsi que la masse générale de la couverture glaciaire du Groenland semble rester stable malgré un réchauffement local en été qui fait fondre la glace. Mais les tombées de neige sont plus généreuses qu'auparavant, ce qui reconstitue la masse totale...

Rien n'est simple !

jeudi, 04 juin, 2009  
Blogger Padraig said...

Bon, alors, cette nomination, ça vient ?

lundi, 08 juin, 2009  
Anonymous Anonyme said...

"Si Claude Allègre rentre au gouvernement, je rentre en résistance !" : PAREIL !!!

Claude allegre = gros porc

dimanche, 07 mars, 2010  
Blogger Jack said...

Bon on est en 2010 et ce n'est plus d'actualité, les insultes ça ne nous fait guère avancer.
Le débat scientifique pour le rester doit être contradictoire. Allègre à sa manière le fait progresser.

dimanche, 07 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

A mon avis, le vent a tourné. "Réchauffement" est devenu un mot honteux, le ClimateGate est passé par là, Copenhague s'est lamentablement embourbé, Nicolas explique maintenant que "l'environnement, ça commence à bien faire"...

La voie est libre pour un Allègre triomphant !

lundi, 08 mars, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home