Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 26 février 2007

Nicolas Sarkozy devient fréquentable en société

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est quelqu'un de bien.

La première fois dont j'en ai entendu parler, c'était le 13 mai 1993. Erick Schmitt, qui se faisait appeler "Human Bomb" avait pris en otage des enfants dans une école maternelle de Neuilly, armé d'un pistolet d'alarme et d'explosifs. Nicolas Sarkozy, en tant que maire de Neuilly, est intervenu directement auprès du forcené, mettant sa vie en danger pour faire libérer les enfants un à un. C'était la première fois que j'entendais parler d'un élu qui mettait sa vie en jeu pour sauver des enfants.

Depuis, j'ai appris à le connaître par ses actes, et j'ai été stupéfait du lynchage dont il était systématiquement l'objet de la part du microcosme politico médiatique bobo parisien.

L'épisode "racaille" fut particulièrement révélateur. Il était allé sur la dalle d'Argenteuil pour parler directement avec les gens du quartier. Quand une dame du premier étage lui a demandé depuis son balcon : "Quand nous débarrassez-vous de cette racaille ?", il répondit simplement et directement : "Vous voulez qu’on vous débarrasse de ces racailles ? Eh bien on va vous en débarrasser." Evidemment les télé passeront en boucle juste la réponse, en se gardant bien de mentionner la question ... Heureusement que Daniel Schneidermann sera là pour rétablir la vérité.

Mais, à partir de cet instant, le lynchage sera systématique et permanent. Je me rappelle avoir été très choqué quand Nicolas Sarkozy avait été invité au Grand Journal de Canal + en première partie de soirée. Après la coupure des Guignols de l'infos, c'était Guillaume Depardieu qui s'était assis là où Nicolas Sarkozy était assis juste avant. Et sa première parole en s'asseyant a été : "Vous ne trouvez pas que ça pue, ici ?"

Eh bien, tout ça est en train de changer. Trop, c'est trop. Et ça m'a ravi, la semaine passée de voir Enrico Macias tacler Christophe Alévèque en pleine émission de "On a tout essayé" de France 2 pour dire que ça suffisait avec le lynchage de Nicolas Sarkozy. Et puis aussi quand Roger Hanin tacle le journaliste Claude Askolovitch du Nouvel Obs en direct à la télé de la même façon, ça fait plutôt plaisir. Enfin des personnes qui osent mettre un coup d'arrêt à la diabolisation permanente et systématique de Nicolas Sarkozy !

D'ailleurs, quand je parle un peu autour de moi, la réaction est toujours la même : Nicolas Sarkozy est quelqu'un de bien, d'engagé, qui va faire changer les choses et qui va redonner espoir à ceux qui veulent aller de l'avant.

Et en Banlieue, ils ne s'y trompent pas : Nicolas Sarkozy est considéré à 27% comme étant le candidat qui prend le mieux en compte leurs problèmes, devant la candidate socialiste Ségolène Royal (23%).

Vous voyez ? On peut maintenant déclarer ouvertement que Nicolas Sarkozy est quelqu'un de bien. C'est plutôt sympa, non ?

Nicolas Sarkozy devient fréquentable en société.

Pour en savoir plus :
1. Nicolas Sarkozy (Wikipédia)
2. Affaire de la maternelle de Neuilly (Wikipédia)
3. Racaille et étudiants (Chez Luc)
4. L'opinion publique et la presse (Chez Luc)
5. Comment le mot "racailles" a été soufflé à Sarkozy à Argenteuil (Big Bang Blog)
6. Enrico Macias pour Sarkozy (Dailymotion)
7. La banlieue vote à gauche mais préfère Sarkozy (LCI)

Crédit photo : AFP

Libellés : ,

18 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon, d'accord, on va arrêter de lyncher Sarko dans ce blog. Et on va aussi arrêter de lyncher Ségo, tant qu'à faire...

lundi, 26 février, 2007  
Blogger Julien said...

Allez, pour te faire plaisir Luc... Une petite interview de ce courageux homme :

http://www.dailymotion.com/video/x1b903_les-bourdes-de-sarkozy

lundi, 26 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Julien : Ah oui, marrant. Je l'attendais celle-là. Le sport favori de Bourdin, ce "journaliste" de RMC est de "piéger" les candidats à la télé. Bon très bien :

Quand il a posé la question à Ségolène Royal, elle a répondu euh ... un ? Et lui, il a affirmé : "Non, non, nous en avons sept.".

Alors, ce coup-ci, quand Nicolas Sarkozy donne la bonne réponse (quatre), lui il répond : "Cinq"

Alors, faudrait savoir, c'est bien gentil, son petit quiz, mais c'est "sept" ou "cinq", la bonne réponse ?

La bonne réponse, c'est bien "quatre", la réponse de Nicolas Sarkozy. Et en voici la liste :

Quatre SNLE sont en service, un SNLE de type M4, classe Le Redoutable, et 3 SNLE de nouvelle génération (SNLE/NG) de la classe Le Triomphant :

S615 - L'Inflexible (en service depuis 1985)
S616 - Le Triomphant (en service depuis 1997)
S617 - Le Téméraire (en service depuis 1999)
S618 - Le Vigilant (en service depuis 2004)

Le S619 - Le Terrible est en cours de construction et devrait entrer en service en 2010, pour remplacer l'Inflexible.


Cette vidéo ne met en lumière qu'une chose, c'est à quel point les journalistes sont nuls et de mauvaise foi. Rien de plus ...

lundi, 26 février, 2007  
Blogger Jack said...

Bien Luc, tu sais tout sur les SNLE, tu peux donc faire une excellent président...
Quand est-ce qu'on parle politique?

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Gi said...

Luc, je m´intéresse à la politique française à cause de beaucoup de raisons et c´est bien pour moi de lire plusieurs opinions et je ne savais pas que "l´affaire racaille" avait commencé comme ça. Mais c´est incroyable la vitesse que les choses prennent lorsque elles sortent du fait et deviennent info. Le lynchage sert bien à nos prejugés. C´est mieux de connaître tout avant de parler des bêtises. Il y a une "diabolisation" de Sarkozy, c´est vrai. De toute façon, ça sert à lui et les attachés de presse remarquent l´effet sur le candidat.

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Julien said...

D'accord Luc mais Bourdin demande le nombre de SNA et non de SNLE ... Mais Mr Sarkozy était trop pressé de donner sa réponse ...

Quant à Qualifier les Sunnites et les Chiites d'ethnies, cela est preuve d'une certaines ignorances. Personne n'utiliserai ce terme pour identifier les populations catholiques et protestantes ...

Rappelons que Mr Sarkozy est ministre de l'intérieur et chargé de la lutte anti-terroriste...

Qu'en dit tu Luc ? Ceci est un bourde non ? Pourquoi ne pas en faire la Une comme s'acharne à le faire les médias habituellement ?

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Patrick said...

Plus ça va, plus je trouve qu'il y a une erreur de casting à droite. Je trouve que le couple idéal, c'eût été Dominique De Villepin Président, et Nicolas Sarkosy Premier Ministre. Evidemment, je raisonne en Chiraquie, c'est à dire un pays où le Président est absent sur les affaires intérieures mais actif en dehors des frontières, et où le Premier Ministre fait tout le sale boulot à l'intérieur...

Dominique a le beau verbe, la stature, la taille, le regard, la chevelure, les envolées lyriques pour en imposer aux autres grands de ce monde. Ses discours à l'ONU étaient écoutés en silence.

Nicolas fait plus petit roquet qui n'arrête pas de bouger et de bosser jusqu'à ce que le boulot soit fait. Son verbe est moyen, sa stature est... minimaliste. Il faudra une loupe pour le voir sur les photos de famille des prochains G8 et autres réunions ! Mais c'est certainement un bosseur qui fait avancer les choses.

Donc, pour la Droite, le bon ticket, c'eût été Villepin / Sarko.

Mais pour la Gauche ?

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Julien : Ah, il s'agissait des SNA et pas des SNLE ?

OK, eh bien il y a six SNA, et non pas cinq comme l'a dit le journaliste.

En voici la liste :

Rubis - S 601 (23 février 1983)
Saphir - S 602 (6 juillet 1984)
Casabianca - S 603 (13 mai 1987)
Émeraude - S 604 (15 septembre 1988)
Améthyste - S 605 (20 mars 1992)
Perle - S 606 (7 juillet 1993)

Je persiste et je signe : ce journaliste est nul et de mauvaise foi.

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Philippe Piriac said...

La Luc tu me bluffes...

Te voir regretter de voir diaboliser Sarko , quand on a lu la façon dont tu conspuais Ségolène, c'est pour le moins surprenant ( et ce meme si je n'approuve pas de telles démarches)

Mais bon ,j'y vois un bon signe:=)

mardi, 27 février, 2007  
Blogger igna said...

Et les Francais de "non-souche", ils en pensent quoi? Ca ne fait froid dans le dos de personne, le petit gars sympa?

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Julien : J'ai bien rgardé à nouveau la vidéo de l'interview de ce Bourdin à propos d'Al-Qaeda.

Il est vrai qu'Ousama Ben laden est Sunnite. Il est vrai aussi qu'Al-Qaeda est une nébuleuse incrontrôlable aux profils très flous et que ce serait très réducteur de le réduire au distingo Shiite / Sunnite.

Al Qaeda a déclaré la guerre à l'Occident, pas aux Shiites.

Donc, je trouve que la question insistante de Bourdin, c'est juste pour essayer de piéger Nicolas Sarkozy, dont je trouve la réponse très pertinente, et je ne vois pas là trace d'une bourde.

Alors, bon, essayons de le piéger sur le qualificatif d'ethnie s'agissant des Sunnites. Pinaillons là dessus pour savoir si ça aurait dû mériter la une de tous les journaux nationaux.

Tu dis "Personne n'utiliserai ce terme pour identifier les populations catholiques et protestantes ..."

Eh bien détrompe-toi quand on consulte l'article de Wikipédia concernant le nettoyage ethnique, on lit ceci concernant la définition : "Le nettoyage ou épuration ethnique est un terme désignant diverses politiques envers un groupe ethnique."

Et, dans les exemples sous la rubrique Histoire, on trouve : "la France expulsa les protestants."

CQFD

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Igna : Bonjour !

Qu'entends-tu par Francais de "non-souche" ?

Tu peux préciser ta pensée ?

mardi, 27 février, 2007  
Blogger Julien said...

La seule bourde que je reconnais à Sgolène Royale est sa déclaration au sujet de la justice chinoise. Les autres aussi ne sont que des détails en effet. Mais bon Sarkozy a aussi vanté l'efficacité de la police chinoise ... Il a aussi eu droit à son néologisme en citant "héritation" à la place d'héritage. il a attribué à F Mitterant la réplique "vous n'avez pas le monopole du coeur"... Et j'en passe

Wikipédia n'est pas pour moi une référence. Certain parle d'ethnie française. Je suis protestant alors je fais partie de quelle ethnie ? La française ou la protestante ?

Enfin bref ... tu as sans doute raison que c'est pinailler mais il en est de même sur Ségolène Royale. Là est surtout le sens de mon intervention. Concentrons nous sur le programme de chacun...

mercredi, 28 février, 2007  
Blogger igna said...

Si tu n'étais pas Francais de souche, si tu étais Francais naturalisé, ou pire, non-Francais, les elections presidentielles te feraient plus froid dans le dos que les simples discussions "il est bien/pas bien".Parce qu'il s'agirait de ton droit au DROIT, de ta place dans la societe, que les Francais de souche ont quel que soit le president.
Moi je veux un président qui aime les gens : regardez la chanson Mon président la dessus :
http://www.myspace.com/tozlamusique

mercredi, 28 février, 2007  
Blogger Paul said...

Parler de "lynchage madiatique" à propos de Sarkozy, moi ça me ferait plutôt bondir quand on voit le nombre de médias dont les patrons sont des amis personnels de Sarko et qui lui servent la soupe. Et aussi comment on voit la différence de traitement à propos des "bourdes" des deux candidats...
Question de point de vue, je suppose qu'on est tous un peu myopes.

Mais ce qui me gène fondamentalement avec Sarkozy ce sont ses réseaux. Vraiment, vraiment, je n'ai pas envie d'avoir au pouvoir un type qui est à la tête d'un parti aussi peu démocratique que l'UMP, et qui a construit sa carrière en suivant la trace de Pasqua. Je n'ai pas envie d'avoir Lellouche comme ministre des afffaires étrangères.

La plus forte influence que nous subissons tous en matière d'opinion n'est pas celle des médias ni des sondages mais celle de notre environnement. Comme tu le dis très bien, autour de toi tout le monde considère Sarko comme quelqu'un de bien ; autour de moi c'est l'inverse. Heureusement qu'internet existe pour confronter directement des poins de vue apparemment opposés ; et aussi pour se rendre compte (comme sur ce blogue) que tous ceux qui soutiennent le candidat qu'on honnit ne sont pas des imbéciles ou des crapules, mais qu'au fond nous partageons nombre de valeurs et d'analyses. A défaut de me rassurer sur Sarko, ça me rassure sur les Français !
J'en viendrais presque à voter Bayrou en espérant que tu en feras de même...

mercredi, 28 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Igna : Hé hé ... qu'est-ce qui te fais croire que je suis "français de souche" ?

Je vais t'en apprendre une bien bonne : je suis né à Bruxelles (Belgique). Comme tous les européens, j'ai dans mon arbre généalogique des français, des belges, de allemands, etc ... Mon épouse, elle, est d'origine italienne et suisse. Alors, tu vois, "français de souche" ...

Par contre, ta remarque si tu étais (...) non-Francais, les elections presidentielles te feraient plus froid dans le dos que les simples discussions "il est bien/pas bien".

Mais, euh, si tu es non français résident en France, c'est pas trop ton problème si ?

Ma fille est française résidente eux USA. Bon, elle s'intéresse aux élections américaines, bien sûr, mais elle sait qu'elle n'a qu'un visa temporaire et puis voilà. Je veux dire, c'est les règles du jeu et c'est comme ça. J'ai aussi des amis anglais qui vivent en France. Bon, ils regardent bien sûr la campagne et la commentent, mais bon, pour eux, "la place dans la société", ça n'a pas l'air de leur poser de problème.

D'où ma question que je répète : Tu peux préciser ta pensée ?

Plus précisément ?

P.S. : J'ai été écouter la chanson rigolote Mon President. Hé hé ... Evidemment si ton idée du président, c'est une maman qui a des couilles ... Ne me dis quand même pas que ton rêve c'est Margaret Thatcher, j'le crois pas ... ;-)

Et puis, contrairement à ce que racontent les paroles de cette chanson, je pense que Nicolas Sarkozy il aime les gens. Mais, bon, c'est juste mon avis, hein ?

mercredi, 28 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Paul : J'approuve ton commentaire plein de bon sens.

Bien sûr qu'on est un peu "myopes" les uns et les autres. Toi, tu sautes au plafond chaque fois qu'on parle de bravitude, et moi chaque fois qu'on sort "racaille" et "kärcher" à tout propos.

Tu perçois que les médias tapent sur Miss Royal et caressent Sarkozy dans le sens du poil et moi, je suis surpris que le temps de parole de Pascale Clarck (Canal +), Guy Carlier (France Inter), Vanessa Schneider (Libération / Canal +), Gérard Miller (Europe 1), Jérôme Bonaldi (Europe 1) et Nicolas Demorrand (France Inter), pour ne citer que ceux-là, ne soit pas décompté du temps de parole de Ségolène Royal, vu avec quelle constance et quelle virulence ils tapent sur Nicolas Sarkozy à longueur de journée. Quand je pense qu'ils ont viré Duhamel parce qu'il était pro-Bayrou et Loïc Le Meur parce qu'il était pro-Sarkozy ... On n'a viré aucun journaliste à ce jour parce qu'il était pro-Royal, si ? Ou j'ai raté quelque chose ? Alors, quand on me dit que la presse est "vendue à Sarkozy" ... J'ai un peu de mal à suivre, là.

"Sarkozy fait peur" c'est le gros argument de la gauche contre lui (et en fait le seul), totalement infondé. Et "Ségolène Royal est incompétente", c'est le gros argument de la droite, peut-être éxagéré, finalement.

Tu as raison, il faut sortir des clivages.

Mais bon. Moi aussi, j'aurais eu soif d'avoir une femme présidente. Ca m'aurait plu, sur le principe. Mais c'est pas parce qu'on a soif qu'il faut se jeter sur la première gourde non plus.

Non plus.

Patatras ! Tu vois, tout allait bien jusqu'ici et paf ! Le dérapage ! La fausse note ! La mouche dans le lait ! Pardonne-moi, j'ai pas pu résister. Plus fort que moi. Faut que je fasse des progr!ès. Allez, ce n'est pas une gourde. La preuve : elle a fait l'ENA.

Comme Juppé. :-)

mercredi, 28 février, 2007  
Blogger Thierry Le BLOG said...

Pour résumer : Si je comprends bien, ceux qui sont de droite préfère Nicolas Sarkozy, et ceux qui sont de gauche préfèrent Ségolène Royale...

Bref, beaucoup de bruit pour rien !

vendredi, 02 mars, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home